Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Vidéo : Le difficile retour des musulmans de Bangui dans leur quartier de PK5

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

EUROPE

En images : la révolte de la place Taksim, un Mai-68 turc

© Mehdi Chebil

Texte par Mehdi CHEBIL

Dernière modification : 02/12/2013

Une semaine après le début des manifestations contre le gouvernement islamo-conservateur de Recep Tayyip Erdogan, la place Taksim à Istanbul s’est transformée en un bastion dédié au mode de vie libéral.

La place Taksim, haut-lieu de la contestation anti-gouvernementale à Istanbul, résiste encore et toujours. Au huitième soir d’une vague de manifestations sans précédent contre le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, la place emblématique est une nouvelle fois noire de monde ce vendredi soir.

Mais les manifestants aguerris du week-end du 1er juin, qui protestaient contre le projet d'urbanisation du parc Gezi, ont fait place à une foule jeune et bigarrée qui parcourt Taksim et ses environs, une bière à la main. Le cœur battant d’Istanbul est devenu un lieu de rencontres joyeusement anarchique où se côtoient radicaux laïques élevés dans le culte d’Atatürk, divers groupuscules d’extrême gauche, ou encore des partisans du parti séparatiste kurde PKK.

La place Taksim, lieu de rencontres anarchiques

Mis à part leur volonté de surfer sur le mouvement de contestation, ces groupes politiques ont un autre point commun : ils n’intéressent guère la majorité des manifestants qui occupent le parc Gezi. Installés au milieu des banderoles, ces Indignés à la mode turque s’en tiennent à des revendications d’ordre environnemental et sociétal qui évoquent plus un mouvement type Mai-68 que les révolutions du Printemps arabe.

Au-delà du refus de l’abattage des arbres du parc Gezi, les manifestants dénoncent le retour à l’ordre moral que le pouvoir islamo-conservateur s’efforce d’imposer à travers, notamment, le durcissement des conditions de ventes des boissons alcoolisés. Bien à l’abri derrière une bonne dizaine de barricades, les manifestants ont transformé la place Taksim en une ode improvisée à leur mode de vie libéral.


 

Première publication : 08/06/2013

  • TURQUIE

    L'Union européenne critique la répression contre les manifestants turcs

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Accueilli en héros à Istanbul, Erdogan demande l'arrêt des manifestations

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Reportage : à Istanbul, les commerçants espèrent un retour au calme

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)