Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

Afrique

Alger appelle les médias à cesser de focaliser sur la santé de Bouteflika

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/06/2013

Le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal a rappelé dimanche aux médias que le gouvernement n'avait "rien à cacher" sur la santé du président Abdelaziz Bouteflika, hospitalisé en France depuis le 27 avril suite à un AVC.

Circulez, il n'y a rien à voir. Tel est, en substance, le message adressé dimanche par le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, à la presse à propos de la santé du président Abdelaziz Bouteflika. Les médias doivent cesser de focaliser sur la santé du chef de l'État, hospitalisé en France depuis le 27 avril

"Nous n'avons rien à cacher et n'avons pas à avoir peur (...) les responsables doivent travailler en toute transparence et déclarer à la presse ce qu'ils ont comme informations", a souligné Abdelmalek Sellal lors de l'ouverture d'un colloque sur la communication institutionnelle, selon un communiqué publié par l'agence de presse APS.

Le président algérien toujours en "convalescence"

Arrivé en France à l'hôpital militaire du Val-de-Grâce le 27 avril, à la suite d'un AVC mineur selon les autorités algériennes, le président Bouteflika (76 ans) avait été transféré le 21 mai aux Invalides "afin d'y poursuivre sa convalescence" selon le ministère français de la Défense.

"Certains présidents se soignent en France des semaines et des semaines sans que personne n'en parle", a fait remarquer M. Sellal en évoquant la maladie du président.
"Nous sommes arrivé à un stade où même l'information officielle est démentie", a regretté le Premier ministre qui faisait allusion à des informations de presse évoquant une aggravation de l'état de santé de M. Bouteflika, malgré les assurances officielles.

Arrivé au pouvoir en 1999, Abdelaziz Bouteflika avait été réélu une première fois en 2004 puis en 2009 après une modification de la Constitution qui limitait à deux le nombre de mandats présidentiels.

Les appels se sont multipliés dans la presse en vue de l'application de l'article 88 de la Constitution sur une procédure d'empêchement du président.

Avec dépêches

Première publication : 09/06/2013

  • REPORTAGE

    Algérie : "Nous voulons des emplois, pas des aides pour handicapés"

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Bouteflika a quitté le Val-de-Grâce pour un autre établissement parisien

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    La santé du président Bouteflika "s'améliore de jour en jour", selon le Premier ministre algérien

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)