Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"J'aime les socialistes"

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

SUR LE NET

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins six morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipe

    En savoir plus

  • UE : Tusk président du Conseil, Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Vidéo : à Novoazovsk, "il semblerait que les Russes soient déjà partis"

    En savoir plus

  • Offensive irakienne et frappes américaines contre l'EI à Amerli

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE pose un ultimatum à la Russie avant de nouvelles sanctions

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

Afrique

Les tensions reprennent entre le Soudan et le Soudan du Sud

© AFP | Le président soudanais Omar el-Béchir

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/06/2013

Le Soudan a annoncé, ce dimanche, l'annulation des neuf accords sur la sécurité et la coopération économique signés en mars avec le Soudan du Sud, qu'il accuse de soutenir des groupes rebelles dans deux régions frontalières.

La paix fragile entre le Soudan et le Soudan du Sud, qui ont officiellement divorcé en 2011, semble terminée. Le Soudan a annoncé, dimanche 9 mai, l'annulation des neuf accords sur la sécurité et la coopération économique signés en mars avec le Soudan du Sud, mettant fin à un bref intermède d'apaisement après des affrontements à la frontière.

"Nous allons annuler l'ensemble des neuf accords, pas seulement celui sur le pétrole", a déclaré le ministre soudanais de l'Information, Ahmed Bilal Osmane, lors d'une conférence de presse.

Samedi, le président soudanais Omar el-Béchir avait ordonné l'interdiction à partir de dimanche du transit du pétrole sud-soudanais par les infrastructures soudanaises, ce qui revient à bloquer les exportations de Juba, qui n'a pas d'autre option pour vendre son or noir.

Fin mai, Omar el-Béchir avait menacé de prendre cette mesure si Juba continuait de soutenir les rebelles combattant l'armée soudanaise au Kordofan-Sud et au Nil Bleu, deux régions frontalières où selon des experts Khartoum a récemment subi des revers humiliants. Le gouvernement sud-soudanais a toujours démenti toute forme de soutien aux rebelles du Nord, ses anciens alliés pendant la guerre civile (1983-2005) ayant abouti à la partition en juillet 2011.

Affrontements intermittents

Après des mois d'affrontements intermittents, le Soudan et le Soudan du Sud avaient signé début mars, sous l'égide de l'Union africaine, une série de neuf accords destinés à normaliser leurs relations, avec l'établissement d'une zone tampon à la frontière.

Les autres accords portaient sur la circulation des personnes et des biens et sur la reprise du transit de pétrole, auxquels Juba avait renoncé début 2012 parce que Khartoum se payait en nature faute d'accord sur un partage des revenus.

Les deux pays avaient déjà signé une première fois ces neuf accords en septembre, mais sans les appliquer, Khartoum réclamant des garanties sur la fin du soutien de Juba aux rebelles du Kordofan-Sud et du Nil Bleu.

La nouvelle signature en mars, avec un calendrier détaillé, avait représenté une avancée, marquée par la visite de d’Omar el-Béchir à Juba un mois plus tard, sa première depuis la partition, et la reprise juste après du transit du pétrole sud-soudanais.

Avec dépêches

Première publication : 09/06/2013

  • DIPLOMATIE

    La CPI veut "terroriser les leaders africains" selon Omar el-Béchir

    En savoir plus

  • SOUDAN

    La visite d'Omar el-Béchir au Soudan du Sud placée sous le signe de la réconciliation

    En savoir plus

  • SOUDAN

    Les deux Soudans s'entendent pour relancer la production pétrolière à Juba

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)