Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet européen sur l'emploi : la croissance à l'ordre du jour

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

  • Paris et Berlin s'entendent pour stimuler l'investissement en Europe

    En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Kate et William attendent leur deuxième enfant pour avril

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

  • La crainte s'empare des Iraniennes après des attaques à l'acide

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

Afrique

Les tensions reprennent entre le Soudan et le Soudan du Sud

© AFP | Le président soudanais Omar el-Béchir

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/06/2013

Le Soudan a annoncé, ce dimanche, l'annulation des neuf accords sur la sécurité et la coopération économique signés en mars avec le Soudan du Sud, qu'il accuse de soutenir des groupes rebelles dans deux régions frontalières.

La paix fragile entre le Soudan et le Soudan du Sud, qui ont officiellement divorcé en 2011, semble terminée. Le Soudan a annoncé, dimanche 9 mai, l'annulation des neuf accords sur la sécurité et la coopération économique signés en mars avec le Soudan du Sud, mettant fin à un bref intermède d'apaisement après des affrontements à la frontière.

"Nous allons annuler l'ensemble des neuf accords, pas seulement celui sur le pétrole", a déclaré le ministre soudanais de l'Information, Ahmed Bilal Osmane, lors d'une conférence de presse.

Samedi, le président soudanais Omar el-Béchir avait ordonné l'interdiction à partir de dimanche du transit du pétrole sud-soudanais par les infrastructures soudanaises, ce qui revient à bloquer les exportations de Juba, qui n'a pas d'autre option pour vendre son or noir.

Fin mai, Omar el-Béchir avait menacé de prendre cette mesure si Juba continuait de soutenir les rebelles combattant l'armée soudanaise au Kordofan-Sud et au Nil Bleu, deux régions frontalières où selon des experts Khartoum a récemment subi des revers humiliants. Le gouvernement sud-soudanais a toujours démenti toute forme de soutien aux rebelles du Nord, ses anciens alliés pendant la guerre civile (1983-2005) ayant abouti à la partition en juillet 2011.

Affrontements intermittents

Après des mois d'affrontements intermittents, le Soudan et le Soudan du Sud avaient signé début mars, sous l'égide de l'Union africaine, une série de neuf accords destinés à normaliser leurs relations, avec l'établissement d'une zone tampon à la frontière.

Les autres accords portaient sur la circulation des personnes et des biens et sur la reprise du transit de pétrole, auxquels Juba avait renoncé début 2012 parce que Khartoum se payait en nature faute d'accord sur un partage des revenus.

Les deux pays avaient déjà signé une première fois ces neuf accords en septembre, mais sans les appliquer, Khartoum réclamant des garanties sur la fin du soutien de Juba aux rebelles du Kordofan-Sud et du Nil Bleu.

La nouvelle signature en mars, avec un calendrier détaillé, avait représenté une avancée, marquée par la visite de d’Omar el-Béchir à Juba un mois plus tard, sa première depuis la partition, et la reprise juste après du transit du pétrole sud-soudanais.

Avec dépêches

Première publication : 09/06/2013

  • DIPLOMATIE

    La CPI veut "terroriser les leaders africains" selon Omar el-Béchir

    En savoir plus

  • SOUDAN

    La visite d'Omar el-Béchir au Soudan du Sud placée sous le signe de la réconciliation

    En savoir plus

  • SOUDAN

    Les deux Soudans s'entendent pour relancer la production pétrolière à Juba

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)