Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

Afrique

Les tensions reprennent entre le Soudan et le Soudan du Sud

© AFP | Le président soudanais Omar el-Béchir

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/06/2013

Le Soudan a annoncé, ce dimanche, l'annulation des neuf accords sur la sécurité et la coopération économique signés en mars avec le Soudan du Sud, qu'il accuse de soutenir des groupes rebelles dans deux régions frontalières.

La paix fragile entre le Soudan et le Soudan du Sud, qui ont officiellement divorcé en 2011, semble terminée. Le Soudan a annoncé, dimanche 9 mai, l'annulation des neuf accords sur la sécurité et la coopération économique signés en mars avec le Soudan du Sud, mettant fin à un bref intermède d'apaisement après des affrontements à la frontière.

"Nous allons annuler l'ensemble des neuf accords, pas seulement celui sur le pétrole", a déclaré le ministre soudanais de l'Information, Ahmed Bilal Osmane, lors d'une conférence de presse.

Samedi, le président soudanais Omar el-Béchir avait ordonné l'interdiction à partir de dimanche du transit du pétrole sud-soudanais par les infrastructures soudanaises, ce qui revient à bloquer les exportations de Juba, qui n'a pas d'autre option pour vendre son or noir.

Fin mai, Omar el-Béchir avait menacé de prendre cette mesure si Juba continuait de soutenir les rebelles combattant l'armée soudanaise au Kordofan-Sud et au Nil Bleu, deux régions frontalières où selon des experts Khartoum a récemment subi des revers humiliants. Le gouvernement sud-soudanais a toujours démenti toute forme de soutien aux rebelles du Nord, ses anciens alliés pendant la guerre civile (1983-2005) ayant abouti à la partition en juillet 2011.

Affrontements intermittents

Après des mois d'affrontements intermittents, le Soudan et le Soudan du Sud avaient signé début mars, sous l'égide de l'Union africaine, une série de neuf accords destinés à normaliser leurs relations, avec l'établissement d'une zone tampon à la frontière.

Les autres accords portaient sur la circulation des personnes et des biens et sur la reprise du transit de pétrole, auxquels Juba avait renoncé début 2012 parce que Khartoum se payait en nature faute d'accord sur un partage des revenus.

Les deux pays avaient déjà signé une première fois ces neuf accords en septembre, mais sans les appliquer, Khartoum réclamant des garanties sur la fin du soutien de Juba aux rebelles du Kordofan-Sud et du Nil Bleu.

La nouvelle signature en mars, avec un calendrier détaillé, avait représenté une avancée, marquée par la visite de d’Omar el-Béchir à Juba un mois plus tard, sa première depuis la partition, et la reprise juste après du transit du pétrole sud-soudanais.

Avec dépêches

Première publication : 09/06/2013

  • DIPLOMATIE

    La CPI veut "terroriser les leaders africains" selon Omar el-Béchir

    En savoir plus

  • SOUDAN

    La visite d'Omar el-Béchir au Soudan du Sud placée sous le signe de la réconciliation

    En savoir plus

  • SOUDAN

    Les deux Soudans s'entendent pour relancer la production pétrolière à Juba

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)