Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

G5 Sahel : le don de 100 millions de dollars de Riyad

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Trump souhaite toujours une solution à deux États", selon Riyad

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Elections sénatoriales américaines : "Thank You Alabama" inonde twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mariana", blessures chiliennes

En savoir plus

FOCUS

Niger : Agadez, perle du désert devenue hub migratoire

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Morales : "Le retrait des États-Unis de l'accord de Paris, un signe de mépris"

En savoir plus

FACE À FACE

La droite est-elle de retour avec Laurent Wauquiez ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : coup d'envoi de la réforme de l'assurance-chômage

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Une femme "moderne" ne peut pas être victime de violences conjugales"

En savoir plus

Asie - pacifique

Assaut de Taliban sur l'aéroport de Kaboul

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/06/2013

Sept combattants talibans ont été tués, lundi matin, après avoir lancé une attaque sur l’aéroport de Kaboul, en Afghanistan. Aucune victime civile ou parmi les forces de sécurité n’est à déplorer.

Une attaque lancée lundi 10 juin à l'aube par les Taliban contre l'aéroport de Kaboul, en Afghanistan, s'est terminée dans la matinée par la mort de sept assaillants, a annoncé la police afghane. Aucune victime civile ou au sein des forces de sécurité chargées de mettre fin à l'assaut rebelle n’a été recensée dans l’immédiat.

Le groupe de combattants, munis de grenades et d'armes automatiques, s'était emparé de deux bâtiments dans cette zone en principe très sécurisée du nord-est de la capitale afghane. "Il y avait sept assaillants - deux [kamikazes] qui ont déclenché les bombes qu'ils portaient sur eux et cinq autres qui ont été tués dans les combats", a annoncé à la presse le chef de la police de Kaboul, Mohammad Ayoub Salangi.

Plus tôt dans la matinée, les Taliban avaient revendiqué cette attaque. "Oui, nous en revendiquons la responsabilité. Un groupe de 'moudjahidine' a attaqué ce matin la partie militaire de l'aéroport de Kaboul", avait déclaré à l'AFP un porte-parole, Zabihullah Mujahid.

Une opération "menée par les forces afghanes"

L'aéroport de Kaboul, gardé par de nombreux hommes en armes, accueille des avions civils et militaires et une partie est réservée à la coalition de l'Otan menée par les États-Unis. Il a été fermé à tous les vols lundi matin.

Un porte-parole de la coalition a indiqué que "des personnes de la Force internationale de l'Otan [Isaf] se trouvaient aux côtés des forces afghanes, mais que l'opération était menée par ces dernières".

Cette attaque intervient à un an et demi du retrait prévu de la plupart des soldats de l'Otan qui soutiennent le fragile gouvernement de Kaboul.

Avec dépêches

Première publication : 10/06/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Robert Bales, le GI "sympa", auteur de l'attaque la plus meurtrière en Afghanistan

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Un soldat américain avoue le meurtre de 16 Afghans pour éviter la peine de mort

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Attentat-suicide et fusillade dans le centre de Kaboul

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)