Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Classement des personnalités influentes : 10 africains dans le palmarès du Time magazine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Où s'arrêtera Poutine ?

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : peine de mort et réglementation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Michel Platini : "pas sûr que le PSG respecte le fair play financier"

En savoir plus

  • De la guerre civile aux portes de Paris, parcours de réfugiées syriennes

    En savoir plus

  • Des soldats russes sur le pied de guerre à la frontière ukrainienne

    En savoir plus

  • Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

    En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : deux candidats face à Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

    En savoir plus

  • Abdoulaye Wade bloqué au Maroc, confusion sur son retour à Dakar

    En savoir plus

  • RD Congo : près de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

    En savoir plus

  • Premières pistes pour mettre fin au conflit entre VTC et taxis

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen et incarcéré pour violences

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

  • Au moins trois médecins américains tués dans un hôpital de Kaboul

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • Platini doute que le PSG respecte le fair-play financier

    En savoir plus

  • Le président colombien rétablit le maire de Bogota dans ses fonctions

    En savoir plus

Afrique

Paris menace de contester l'élection présidentielle malgache

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/06/2013

La France a menacé lundi de ne pas reconnaître le vainqueur de l'élection présidentielle malgache reportée, une fois de plus, du 24 juillet au 23 août, si Andry Rajoelina, Lalao Ravalomanana et Didier Ratsiraka maintiennent leur candidature.

Certaines candidatures à l’élection présidentielle ne sont pas du goût de Paris. Le Quai d’Orsay a d’ores et déjà annoncé qu’il ne "ne reconnaîtra pas" le résultat de l'élection présidentielle malgache si les trois candidats contestés "persistent à y concourir", Paris "appelle instamment Lalao Ravalomanana, Andry Rajoelina et Didier Ratsiraka [...] à retirer leurs candidatures" à la prochaine élection présidentielle, a déclaré lundi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

La France avait déjà fait part de sa réserve. Samedi déjà, l'ambassade de France à Antananarivo avait décidé de sanctionner les candidats indésirables en indiquant que les visas pour la France du président de la Transition malgache, Andry Rajoelina, et de sa famille avaient été suspendus.

Soutien fragile de la communauté internationale

L'élection présidentielle à Madagascar, étape indispensable au rétablissement de la démocratie, a été reportée la semaine dernière au 23 août par le gouvernement de transition mais la communauté internationale, qui dénonce le non respect de la feuille de route adoptée en 2011, menace de se retirer du processus qu'elle soutient financièrement.

D'après cette feuille de route, c'est à la Commission électorale et aux Nations unies qu'il revenait de décider conjointement du calendrier électoral.

En outre, l'ancien maire d'Antananarivo Andry Rajoelina, qui gouverne depuis 2009 sans avoir été élu, n'a pas démissionné dans les délais impartis et a renié sa promesse de ne pas se présenter.

Deux autres candidatures sont contestées par l'Union Africaine et le reste de la communauté internationale qui les considèrent comme "illégitimes": celle de Lalao Ravalomanana qui se présente au nom de la mouvance de son mari, un ancien chef dÉtat, alors que ce dernier avait également promis de se tenir à l'écart, et celle d'un autre ancien président, Didier Ratsiraka.

Avec dépêches

Première publication : 10/06/2013

  • MADAGASCAR

    Andry Rajoelina, candidat surprise à la présidentielle malgache

    En savoir plus

  • MADAGASCAR

    Toujours pas d'accord en vue dans la crise politique malgache

    En savoir plus

  • 10e CIRCONSCRIPTION

    À Madagascar, le sort des bi-nationaux au cœur de la campagne

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)