Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La guerre spectacle"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Montebourg veut s'attaquer aux professions règlementées

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

  • Vidéo : à Tel-Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : l’Allemand Andre Greipel remporte la 6e étape à Reims

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

FRANCE

Affaire Tapie : le PDG d'Orange Stéphane Richard mis en examen

© AFP

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/06/2013

Le patron d'Orange Stéphane Richard, placé lundi en garde à vue dans le cadre de l'arbitrage dans l'affaire Tapie, a été mis mercredi en examen pour escroquerie en bande organisée sur réquisitions conformes du parquet.

Le patron d'Orange, Stéphane Richard, a été mis en examen mercredi pour "escroquerie en bande organisée" dans le cadre de l'enquête sur l'arbitrage ayant mis fin au litige entre le Crédit Lyonnais et Bernard Tapie en 2008, a annoncé le parquet de Paris dans un communiqué.

M. Richard "a été mis en examen ce jour du chef d'escroquerie en bande organisée,

L'ancien président du CDR Jean-François Rocchi mis en examen

L'ancien président du Consortium de réalisation (CDR), Jean-François Rocchi, a été mis en examen mercredi soir pour "escroquerie en bande organisée" et "usage abusif de pouvoirs sociaux" dans l'enquête sur l'arbitrage ayant clos le litige entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais en 2008, a annoncé le parquet de Paris dans un communiqué.

Cette mise en examen de l'ancien président de la structure chargée de gérer le passif du Crédit Lyonnais intervient peu après celle du patron d'Orange, Stéphane Richard. (AFP)
 

sur réquisitions conformes du parquet", a précisé le parquet.

L'ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde se dit "confiant et combatif", a indiqué son entourage à l'AFP.

Le 29 mai, l'un des trois juges du tribunal arbitral, Pierre Estoup, a été le premier mis en examen pour "escroquerie en bande organisée", donnant un tour spectaculaire à cette affaire.

Directeur de cabinet de Christine Lagarde à Bercy, M. Richard s'est expliqué pendant deux jours, en garde à vue, sur la décision prise en 2007 de recourir à un arbitrage pour solder le litige, en particulier sur la chaîne de prise de décision ayant conduit au choix d'un tribunal privé et sur le rôle respectif du ministère de l'Economie et de l'Elysée.

L'enquête porte aussi sur le mode de désignation des arbitres et la décision du gouvernement de ne pas contester cet arbitrage, malgré des soupçons d'irrégularité.

Concernant le choix de l'arbitrage, Stéphane Richard avait récemment déclaré à l'AFP qu'une "réunion de validation" avait eu lieu avec le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, à l'été 2007, en présence de Jean-François Rocchi, ex-président du Consortium de réalisation (CDR), chargé de solder le passif du Crédit Lyonnais.

Il n'y a eu "ni ordre, ni instruction, ni pression particulière" de l'Elysée, avait-il cependant assuré. Selon Le Canard enchaîné, M. Richard a soutenu le contraire, évoquant une instruction transmise par Claude Guéant lors de cette réunion.

M. Rocchi était en cours de présentation devant les juges d'instruction mercredi après-midi en vue d'une possible mise en examen, a précisé le parquet.

M. Tapie, interrogé par l'AFP, n'a souhaité faire aucun commentaire, après la mise en examen de M. Richard

 

AFP

Première publication : 12/06/2013

  • FRANCE

    Affaire Tapie : le patron d'Orange Stéphane Richard présenté à un juge

    En savoir plus

  • FRANCE

    Affaire Tapie : le patron d'Orange Stéphane Richard placé en garde à vue

    En savoir plus

  • FRANCE

    Affaire Tapie : le juge arbitre Pierre Estoup mis en examen

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)