Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mort d'Adama Traore : La troisième autopsie n'aura pas lieu

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton, la candidate démocrate à la Maison Blanche

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attaques terroristes en Europe, quelles solutions face à la menace ?

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : les Jeux olympiques des réfugiés

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Le vrai antidote contre l’EI, c’est la culture"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les toits de Paris, un trésor entre ciel et terre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Athènes, la culture plus forte que la crise

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

EDF adopte le projet d'EPR à Hinkley Point, Londres temporise

En savoir plus

LE DÉBAT

Hillary Clinton peut-elle conquérir la Maison Blanche ? (partie 1)

En savoir plus

Afrique

Nelson Mandela toujours hospitalisé à Pretoria, Jacob Zuma se veut rassurant

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/06/2013

Nelson Mandela est toujours hospitalisé dans un état "grave mais stable" à Pretoria, où il reçoit la visite de ses proches. Le président sud-africain, Jacob Zuma, s’est voulu rassurant, affirmant que "Madiba" était "un battant".

Mardi 11 juin, au quatrième jour d’hospitalisation de Nelson Mandela, le président sud-africain, Jacob Zuma, s’est voulu rassurant. "Son état est grave mais stable. Nous prions tous pour lui. Je sais, le connaissant, que c'est un battant et je suis sûr qu'il sera avec nous très bientôt", a déclaré le numéro un sud-africain dans une interview à la télévision publique SABC.

Le héros de la lutte anti-apartheid a été admis dans une clinique de Pretoria, la capitale, dans la nuit de vendredi à samedi, dans un "état grave mais stable", en raison d’une récidive de son infection pulmonaire. Selon une information de la chaîne américaine CBS, très au fait de l’état de santé de Mandela, ce dernier aurait été réanimé juste avant son admission dans l’établissement.

Pour l’heure, sa famille se relaie à son chevet alors que les prières et les manifestations de soutien se succèdent à travers le pays. Les Sud-Africains semblent petit à petit se préparer au décès du père de la "nation arc-en-ciel". "Le dernier bulletin de santé est assez inquiétant parce que depuis deux à trois jours, personne ne sait exactement ce qui se passe alors on présume que quelque chose peut arriver", estime un jeune homme, interrogé devant la clinique.

"Il s’est tellement battu pour nous"

Des journalistes du monde entier s'amassent devant la clinique de Pretoria où est hospitalisé Nelson Mandela. © Willy Bracciano sur Twitter

Des journalistes du monde entier affluent également à Pretoria pour tenter d’obtenir de nouvelles informations sur ceux que les Sud-Africains surnomment affectueusement "Madiba".

Parmi eux, Willy Braciano, envoyé spécial de FRANCE 24 à Pretoria. "Au cours de la journée, il y a une dizaine policiers montent la garde devant l’entrée de la clinique", témoignait-il mardi soir, alors que l’ancien chef de l’État sud-africain s’apprêtait à passer sa cinquième nuit hospitalisé. "Le soir, la police fait des patrouilles autour de l’établissement. Elle est présente, nous dit-on, pour assurer la sécurité de la famille de Nelson Mandela. Aujourd’hui, deux de ses filles se sont rendues à son chevet".

À des centaines de kilomètres de là, devant la maison de Nelson Mandela à Johannesburg, les messages de soutiens affluent. Certains chantent, d’autres prient. De nombreux visiteurs sont simplement venus remercier le héros de la lutte anti-apartheid. "Cela me fait beaucoup de peine de savoir qu'il va mal, témoigne une jeune femme. La seule chose que nous puissions faire pour lui maintenant c'est de prier, nous sommes ici pour lui, il s'est tellement battu pour nous."
 

Première publication : 12/06/2013

  • AFRIQUE DU SUD

    Nelson Mandela "ressuscité" avant son hospitalisation, selon CBS

    En savoir plus

  • AFRIQUE DU SUD

    Nelson Mandela hospitalisé dans un état "préoccupant mais stable"

    En savoir plus

  • AFRIQUE DU SUD

    Nelson Mandela reçoit Hillary Clinton dans son village

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)