Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • Société Générale : Jérôme Kerviel bénéficiera d’un aménagement de peine

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

Amériques

Edward Snowden : "Je suis là pour révéler la criminalité"

© Capture d'écran du site du Guardian

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/06/2013

Le jeune informaticien de 29 ans, qui a révélé au monde le système américain d'espionnage d'Internet, est sorti de son silence mercredi pour accorder une interview exclusive au quotidien hong-kongais "South China Morning Post".

Introuvable depuis le 10 juin midi, heure à laquelle il a quitté son hôtel de Hong Kong, Edward Snowden est sorti, mercredi 12 juin, de son silence pour répondre à une interview du journal "South China Morning Post". Dans cet entretien exclusif, l’ex-informaticien de l'Agence nationale de renseignements (NSA), qui a dévoilé le programme américain d'espionnage systématique d'Internet, lève le voile sur des questions d’ordre personnel, notamment sur ses projets, son avenir proche et les craintes qu’il nourrit pour les siens.

Le jeune homme de 29 ans apporte également de nombreux détails sur des cibles de surveillance des États-Unis et les décisions qui ont été prises depuis ses révélations.

"Les gens qui pensent que je me cache à Hong Kong n’ont rien compris de mes intentions. Je ne suis pas ici pour me soustraire à la justice, je suis là pour révéler la criminalité", explique-t-il dans le quotidien hong-kongais.
 

Première publication : 12/06/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Surveillance par la NSA : Edward Snowden s’est évanoui dans la nature

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Surveillance par la NSA : une pétition lancée pour soutenir Edward Snowden

    En savoir plus

  • TÉLÉCOMMUNICATIONS

    Comment les espions américains surveillent des millions de citoyens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)