Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

FRANCE

France : le trafic des trains fortement perturbé par une grève des cheminots

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/06/2013

Afin de protester contre une réforme du système ferroviaire et des suppressions d’emplois, les syndicats des cheminots ont entamé une grève mercredi soir. En moyenne seuls quatre trains sur dix circuleront en France.

Au lendemain de la grève des contrôleurs aériens en France, les cheminots protestent à leur tour depuis mecredi soir contre une future réforme ferroviaire. Lancé à l'appel de la CGT, la CFDT, SUD Rail et l'Unsa, ce mouvement devrait être "extrêmement bien suivi avec un cheminot en grève sur deux", a estimé Gilbert Garrel, secrétaire général de la CGT cheminots, premier syndicat de la SNCF, et devrait s'achever vendredi matin.

Ainsi, le trafic s'annonce très perturbé dans l’Hexagone avec en moyenne quatre TGV et TER sur dix en circulation. Les lignes à grande vitesse les plus affectées, selon la SNCF, sont les TGV sud-est et province-province avec 1 train sur 3 en moyenne, contre 4 sur 10 pour le TGV nord, 1 sur 2 sur la ligne Atlantique et 2 sur 3 pour le TGV Est.

Sur les "Intercités", 3 trains sur 10 devraient circuler et au niveau régional, la SNCF annonce "plus de 4 services TER sur 10". En Ile-de-France, la circulation des trains s'annonce également très perturbée : 1 train sur 3 sur les RER B et D ; 1 sur 2 sur le RER C et E. Seul le RER A devrait être "proche de la normale". Le mouvement de grève doit prendre fin vendredi à 8 h (heure de Paris).

Combattre la réforme et les suppressions d’emplois

Pour les syndicats, l’enjeu est de s’opposer à une réforme "nécessaire" mais mal engagée par le gouvernement. Cette réforme est "plus faite pour répondre aux exigences libérales de Bruxelles que pour réunifier. On dit depuis des années que le système ferroviaire est plombé par une dette de 40 milliards d'euros, et il n'y a aucune proposition dans ce projet si ce n'est de dire cela va se "travailler" sur la productivité des cheminots", a affirmé à l'AFP M. Garrel.

Les syndicats s'inquiètent également du projet de créer trois établissements publics à caractère industriel et commercial (EPIC), qui, selon eux, laisse la porte ouverte à un éclatement du système ferroviaire. Enfin, ils protestent contre les suppressions d'emplois. "Guillaume Pepy disait qu'il allait stabiliser les effectifs, mais dans les faits, il supprime encore 2 000 cheminots en 2013", s’insurge Gilbert Garrel, soulignant que la SNCF a perdu "10 000 cheminots en cinq ans".

Avec dépêches

Première publication : 13/06/2013

  • FRANCE

    Transport aérien : la grève s'amplifie ce mercredi

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)