Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • Les journalistes libérés attendus à Paris dimanche matin

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Coupe de la Ligue : le PSG pour sauver sa saison, Lyon pour la bonifier

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Corée du Sud : le capitaine s'explique après le naufrage du ferry

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Manuel Valls au Vatican pour les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII

    En savoir plus

  • Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas

    En savoir plus

EUROPE

Erdogan lance son "dernier avertissement" aux manifestants du parc Gezi

© AFP

Vidéo par Fatma KIZILBOGA

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/06/2013

Le Premier ministre turc perd patience. Jeudi, il a lancé son "dernier avertissement" aux manifestants qui occupent le parc Gezi, à Istanbul, confirmant sa volonté de mener à bien le projet de réaménagement du lieu.

Deux semaines après le début de la fronde anti-Erdogan, le Premier ministre turc a lancé un "dernier avertissement", jeudi 13 juin, aux manifestants toujours retranchés dans le parc Gezi, à Istanbul.

"Nous avons gardé notre patience jusqu'à présent mais la patience touche à sa fin," a prévenu Recep Tayyip Erdogan, lors d'un discours à Ankara devant des maires du Parti de la justice et du développement (AKP). "Je lance mon dernier avertissement : mères, pères, s'il vous plaît, retirez vos enfants de là !"

"C'est mon dernier avertissement."

Le parc Gezi, menacé de destruction par un projet d’aménagement, est le lieu emblématique de la fronde politique qui agite la Turquie depuis le 31 mai. Un projet que le chef du gouvernement n’entend pas abandonner, malgré la forte opposition qu’il rencontre. "J'en appelle à mes frères défenseurs de l'environnement : ne nous rendez pas tristes plus longtemps. Laissez-nous nettoyer le parc Gezi pour le restituer à ses véritables propriétaires [...] : les habitants d'Istanbul", a-t-il lancé.

Proposition de référendum sur le parc Gezi

"Nous ne pouvons pas attendre plus longtemps parce que le parc Gezi n'appartient pas aux forces qui l'occupent. Il appartient à tout le monde", a ajouté Recep Tayyip Erdogan.

Il a d'ailleurs confirmé sa volonté de consulter la population d'Istanbul sur ce projet, qui comprend également l’aménagement de la place Taksim, d’où les protestataires ont été évacués "manu militari" par la force publique le 11 juin.

"Une municipalité peut consulter ses habitants au niveau du district de Beyoglu [où est situé le parc] ou sur l'ensemble d'Istanbul [...] il n'y a pas d'empêchement légal", a-t-il dit, répondant aux manifestants. Ces derniers, en revanche, affirment qu'un référendum ne serait pas légal.

"J'ai donné l'ordre de mettre fin au désordre d'ici 24 heures."

Avec dépêches

Première publication : 13/06/2013

  • TURQUIE

    Erdogan prêt à organiser un référendum sur l'aménagement du parc Gezi

    En savoir plus

  • TURQUIE - REPORTAGE

    Parc Gezi : "Erdogan essaie de nous monter les uns contre les autres"

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Nouveaux affrontements place Taksim entre policiers et manifestants

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)