Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Ibrahim al-Jaafari, ministre irakien des Affaires étrangères

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève se durcit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Blues au PS"

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

  • Les députés ukrainiens appelés à ratifier l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Deuxième grand oral pour le Premier ministre Manuel Valls

    En savoir plus

  • Ebola : Obama prévoit d'envoyer 3 000 militaires en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

FRANCE

Brève prise d'otage à la prison d'Arles

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/06/2013

Un homme condamné à 30 ans de réclusion criminelle a retenu en otage pendant près de 2h30 un surveillant à la maison centrale d'Arles (Bouches-du-Rhône). Les négociations avec des membres du GIPN ont porté leurs fruits et il a fini par se rendre.

La prise d'otage à la maison centrale d'Arles (Bouches-du-Rhône), qui avait débuté vendredi 14 juin aux environs de 14H00 lorsqu'un détenu a retenu un surveillant avec des armes fabriquées artisanalement, a pris fin peu après 16H30, a-t-on appris de sources proches de l'enquête.
              
"Après des négociations avec le GIPN (Groupe d'intervention de la police nationale), au cours desquelles il a formulé des requêtes allant de la demande d'un hélicoptère à la présence de la presse, pour finalement exiger de changer de prison, il a fini par se rendre", a expliqué à l'AFP une source proche de l'enquête.
              
Âgé de 40 ans, l'homme, condamné en 2007 à 30 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de ses deux enfants dans l'est de la France, a demandé à voir un gardien vers 14H00.
              
À l'entrée du surveillant dans sa cellule, il l'a menacé avec deux armes fabriquées de manière artisanale, avant que deux moniteurs de sport n'arrivent pour essayer de le raisonner.
              
L'un d'eux, avec l'accord du détenu, a pris la place du gardien pris en otage. Les négociations ont alors été engagées avec des membres du GIPN, un groupe d'une dizaine de policiers d'élite venus de Marseille.
              
La prise d'otage s'est finalement achevée vers 16H30, sans incident.

AFP

Première publication : 14/06/2013

  • FRANCE

    Fin de cavale pour le braqueur Redoine Faïd

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Un hacker controversé raconte son incarcération en direct sur Twitter

    En savoir plus

  • CULTURE

    Des détenus participent au Festival du film des droits de l'Homme

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)