Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Les rockers écolos de Midnight Oil reviennent après 15 ans de pause

En savoir plus

FOCUS

Kenya : les autorités affichent la fermeté face à la menace des Shebab

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Esplanade des Mosquées : "Israël commence à retirer les détecteurs de métaux"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Grèce de retour sur le marché obligataire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Destructeur", le feu ravage la Corse et le Sud-Est

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'absence remarquée de Macron à la conférence sur le sida

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Magic System, 20 ans de tubes

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence mondiale sur le sida : où en est la lutte contre le virus ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence mondiale sur le sida : où en est la lutte contre le virus ?

En savoir plus

FRANCE

Mariage gay : le pape François invite les parlementaires à abroger la loi

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/06/2013

S’adressant à une délégation de parlementaires français venus lui rendre visite samedi, le pape François a estimé qu’ils ne devaient pas hésiter à "abroger" certaines loi si nécessaire, comme la récente loi autorisant le mariage gay.

Les lois françaises touchant à la famille ou la bioéthique et contraires aux principes de l'Église catholique doivent être abrogées pour leur "apporter l'indispensable qualité qui élève et anoblit la personne humaine". C'est le message adressé par le pape François à une délégation de sénateurs et de députés français venus lui rendre visite samedi 15 juin. 

Le pontife faisait bien sûr allusion à l'autorisation de l'avortement, à la récente adoption de la loi sur le mariage homosexuel ou encore aux discussions sur l'autorisation de l'euthanasie. Toutes les nouvelles normes de bioéthiques sont aussi concernées. "Votre tâche est certes technique et juridique, consistant à proposer des lois, à les amender ou même à les abroger", a ainsi rappelé le pape aux parlementaires français.

Il a aussi jugé "nécessaire" de "leur insuffler (à ces lois, ndlr) un supplément, un esprit, une âme qui ne reflète pas uniquement les modes et les idées du moment, mais qui leur apporte l'indispensable qualité qui élève et anoblit la personne humaine".

Laïcité

"Le principe de laïcité qui gouverne les relations entre l'État français et les différentes confessions religieuses ne doit pas signifier en soi une hostilité à la réalité religieuse, ou une exclusion des religions du champ social et des débats qui l'animent", a poursuivi le pape dans son discours à la délégation.

Il a souligné que l'Église "désire apporter sa contribution spécifique sur des questions profondes qui engagent une vision plus complète de la personne et de son destin", une contribution qu'elle souhaite donner non seulement au niveau "anthropologique ou sociétal, mais aussi dans les domaines politique, économique et culturel".

Il a enfin  rappelé que la France où une loi autorisant le mariage gay vient d'entrer en vigueur, est une "nation vers laquelle les yeux du monde se tournent souvent".

Avec dépêches

Première publication : 15/06/2013

  • RELIGION

    Le pape François veut "garantir la protection juridique de l'embryon"

    En savoir plus

  • RELIGION

    Les grands axes du pontificat du pape François se font attendre

    En savoir plus

  • FRANCE

    François Hollande promulgue la loi sur le mariage pour tous

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)