Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

Moyen-orient

La Cour constitutionnelle du Koweït dissout le Parlement

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/06/2013

La Cour constitutionnelle du Koweït a dissous le Parlement dimanche et ordonné de nouvelles élections. En revanche, elle a validé un décret de l'émir du Koweït modifiant le code électoral, une mesure contestée par l'opposition.

La Cour constitutionnelle du Koweït a ordonné, dimanche 16 juin, la dissolution du Parlement, pour la deuxième fois en un an. La Cour a ensuite convoqué de nouvelles élections législatives pour remplacer l'actuelle chambre dominée par les partisans du gouvernement .

Le Parlement actuel a pris ses fonctions en décembre 2012, malgré des mois de manifestations et de troubles politiques, et un boycott de l'opposition à la suite de la révision du code électoral en octobre 2012 par décret de l'émir du Koweït.

C'est justement sur ce décret, qui a limité le choix des électeurs à un seul candidat contre quatre auparavant, que la Cour s'est également exprimée ce dimanche. Et contrairement au vœu des opposants, la constitutionnalité du changement de code électoral a été validée.

Le système parlementaire fragilisé

Or les partisans de l'ancien système le jugeaient essentiel pour compenser l'interdiction des partis politiques. Des chefs de l'opposition avaient ainsi mis en garde contre les graves conséquences d'une confirmation du décret, estimant qu'il nuirait au système parlementaire dans l'émirat, première monarchie du Golfe à s'être dotée dès 1962 d'un Parlement élu.

Les prochaines élections seront donc tenues sur la base de l'amendement de la loi électorale. Mais les groupes de l'opposition avaient averti en mai qu'ils ne participeraient à aucun scrutin qui ne soit pas organisé sur la base de la loi de 2006 (celle qui a institué le choix de quatre candidats). Ils ont réaffirmé cet engagement mercredi.

L'opposition devait se réunir dans la journée pour faire le point sur la situation après la décision de la Cour constitutionnelle. L'émir du Koweït, qui s'était engagé à accepter la décision de la Cour, devrait quant à lui s'adresser à la nation plus tard dans la journée, selon la presse officielle.

Avec dépêches

Première publication : 16/06/2013

  • KOWEÏT

    Le chef de l'opposition koweïtienne condamné à cinq ans de prison ferme

    En savoir plus

  • KOWEÏT

    L'opposition koweïtienne manifeste contre les élections législatives

    En savoir plus

  • KOWEÏT

    Le Parlement koweïtien introduit la peine de mort pour blasphème

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)