Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Moyen-orient

La Cour constitutionnelle du Koweït dissout le Parlement

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/06/2013

La Cour constitutionnelle du Koweït a dissous le Parlement dimanche et ordonné de nouvelles élections. En revanche, elle a validé un décret de l'émir du Koweït modifiant le code électoral, une mesure contestée par l'opposition.

La Cour constitutionnelle du Koweït a ordonné, dimanche 16 juin, la dissolution du Parlement, pour la deuxième fois en un an. La Cour a ensuite convoqué de nouvelles élections législatives pour remplacer l'actuelle chambre dominée par les partisans du gouvernement .

Le Parlement actuel a pris ses fonctions en décembre 2012, malgré des mois de manifestations et de troubles politiques, et un boycott de l'opposition à la suite de la révision du code électoral en octobre 2012 par décret de l'émir du Koweït.

C'est justement sur ce décret, qui a limité le choix des électeurs à un seul candidat contre quatre auparavant, que la Cour s'est également exprimée ce dimanche. Et contrairement au vœu des opposants, la constitutionnalité du changement de code électoral a été validée.

Le système parlementaire fragilisé

Or les partisans de l'ancien système le jugeaient essentiel pour compenser l'interdiction des partis politiques. Des chefs de l'opposition avaient ainsi mis en garde contre les graves conséquences d'une confirmation du décret, estimant qu'il nuirait au système parlementaire dans l'émirat, première monarchie du Golfe à s'être dotée dès 1962 d'un Parlement élu.

Les prochaines élections seront donc tenues sur la base de l'amendement de la loi électorale. Mais les groupes de l'opposition avaient averti en mai qu'ils ne participeraient à aucun scrutin qui ne soit pas organisé sur la base de la loi de 2006 (celle qui a institué le choix de quatre candidats). Ils ont réaffirmé cet engagement mercredi.

L'opposition devait se réunir dans la journée pour faire le point sur la situation après la décision de la Cour constitutionnelle. L'émir du Koweït, qui s'était engagé à accepter la décision de la Cour, devrait quant à lui s'adresser à la nation plus tard dans la journée, selon la presse officielle.

Avec dépêches

Première publication : 16/06/2013

  • KOWEÏT

    Le chef de l'opposition koweïtienne condamné à cinq ans de prison ferme

    En savoir plus

  • KOWEÏT

    L'opposition koweïtienne manifeste contre les élections législatives

    En savoir plus

  • KOWEÏT

    Le Parlement koweïtien introduit la peine de mort pour blasphème

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)