Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : au moins trois Palestiniens tués lors du "jour de colère"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

FRANCE

Dans l'ex-fief de Cahuzac, le PS éliminé au premier tour de la législative partielle

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/06/2013

L'UMP et le Front national s'affronteront au second tour de la législative partielle à Villeneuve-sur-Lot, ancien fief de Jérôme Cahuzac. Le PS, éliminé dès le premier tour, appelle à faire barrage au candidat frontiste.

Les candidats de l'UMP et du Front national s'affronteront au second tour de l'élection législative partielle de Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne) pour succéder au socialiste Jérôme Cahuzac, selon les résultats définitifs du premier tour. Le candidat PS Bernard Barral, qui espérait sauver le siège de l'ancien ministre du Budget, n'a obtenu dimanche 16 juin que 23,69 % des voix et n'a pas réussi à atteindre le seuil de 12,5 % des inscrits pour rester en course. L'UMP Jean-Louis Costes est en tête avec 28,71 % des suffrages, suivi par le candidat du Front national, Etienne Bousquet-Cassagne (26,04 %). L'abstention a été forte : environ 46 % des électeurs inscrits seulement sont allés voter, contre 57,73 % en 2012.

Le produit d'un "choc Cahuzac"

Le second tour aura lieu dimanche prochainle 23 juin. Dans un communiqué, Harlem Désir, premier secrétaire du Parti socialiste, appelle les électeurs à faire "barrage au candidat du Front national" . Dans cette circonscription, "cette élimination est avant tout le produit d'un 'choc Cahuzac' et de l'abstention et de la division de la gauche", a-t-il ajouté, soulignant que Bernard Barral, le candidat socialiste, avait dû, en vain, "mobiliser un électorat socialiste déboussolé par l'affaire Cahuzac".

Jérôme Cahuzac avait démissionné de l'Assemblée nationale après avoir admis détenir un compte en Suisse. Il avait longtemps caressé l'idée de se représenter devant les électeurs qui l'avaient élu député en 2007 et réélu en 2012, et dont il a été le maire de 2001 à 2012.

Avec dépêches

Première publication : 16/06/2013

  • LÉGISLATIVES PARTIELLES

    Après les victoires de Frédéric Lefebvre et Meyer Habib, le PS perd deux sièges à l'Assemblée

    En savoir plus

  • FRANCE

    Législatives partielles : le PS en difficulté, fort taux d'abstention

    En savoir plus

  • FRANCE

    Jérôme Cahuzac ne sera pas candidat à la législative partielle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)