Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Teddy Riner : "Je suis allé chercher ma deuxième médaille d’or avec les tripes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Rio c'est parti, Lille c'est fini !

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mort d'Adama Traore : la troisième autopsie n'aura pas lieu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burkini : le Conseil d'état tranche, le débat politique continue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

L'offensive turque en Syrie - Arrêté anti-burkini suspendu

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les secrets de l'Hôtel des Invalides

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Fiscalité, épargne, travail : les promesses économiques du candidat Sarkozy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le patriotisme économique prôné par Montebourg peut-il fonctionner ?

En savoir plus

FOCUS

Présidentielle au Gabon : bataille électorale à Port-Gentil

En savoir plus

FRANCE

Affaire Tapie : Stéphane Richard maintenu à la tête d'Orange

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/06/2013

Sans surprise, le Conseil d'administration d'Orange a maintenu Stéphane Richard à la tête du groupe malgré sa mise en examen dans l'affaire de l'arbitrage favorable à Bernard Tapie sous le mandat de Nicolas Sarkozy.

Le Conseil d'administration d'Orange a maintenu à la tête de l'opérateur Stéphane Richard, mais sous surveillance, après sa mise en examen la semaine passée dans l'affaire Tapie/Crédit Lyonnais, a indiqué le groupe lundi dans un communiqué.

Le Conseil d'administration "a décidé de renouveler sa pleine confiance à Stéphane Richard pour continuer à relever, avec la même énergie, les nombreux défis d'Orange, dans l'intérêt de l'entreprise, de ses salariés, de ses clients et de ses actionnaires", selon le communiqué.

Tout en estimant que "les mesures judiciaires affectant Stéphane Richard ne remettent pas en cause la capacité du Président-Directeur Général à assumer pleinement et efficacement la direction d'Orange", le conseil a cependant décidé de confier à un administrateur indépendant, Bernard Dufau, "une mission à cette fin".

Selon Daniel Guillot, administrateur salarié CFDT, M. Dufau "est en charge d'une mission de suivi au cas où la situation change", pour M. Richard avant la fin de son mandat à l'été 2014.

Stéphane Richard, l'ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde à Bercy, a été mis en examen la semaine dernière pour "escroquerie en bande organisée" dans l'enquête sur l'arbitrage dont a bénéficié en 2008 Bernard Tapie dans son litige avec le Crédit Lyonnais.
 

Première publication : 17/06/2013

  • FRANCE

    Affaire Tapie : Claude Guéant dans la ligne de mire des juges

    En savoir plus

  • FRANCE

    Arbitrage Tapie : l’État français va déposer un recours en révision

    En savoir plus

  • AFFAIRE TAPIE

    Tapie dément s'être écrié "J'ai les sous !" après la victoire de Sarkozy

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)