Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La revanche de David Cameron"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates de l'occupation

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Ligue 1 : l’OM vire en tête, Paris cale encore

    En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

FRANCE

La militante anti-raciste Rokhaya Diallo porte plainte après un tweet appelant à la violer

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/06/2013

La militante antiraciste a indiqué lundi qu'elle allait déposer une plainte contre l'auteur du tweet appelant à la violer. La semaine dernière, la ministre italo-congolaise Cécile Kyenge avait, elle aussi, été victime d'un appel similaire.

C'est un dérapage de plus sur Twitter, un dérapage de trop. L'auteure et militante anti-raciste Rokhaya Diallo, visée par un appel au viol sur Twitter dans la nuit du vendredi 14 au samedi 15 juin, a annoncé lundi qu'elle allait porter plainte pour démasquer l'auteur du message.

"Il faut violer cette conne de Rokhaya comme ça fini le racisme...", a ainsi posté sur le site de microblogging un certain @flnm93 dont le compte est désormais fermé.

"Je reçois régulièrement des insultes racistes et je ne réagis pas. Mais là, je ne peux pas laisser passer la symbolique du viol, a-t-elle dit à l'AFP. Une barre est franchie."

De nombreux messages de soutien

L'auteure de "Racisme mode d'emploi", qui est également chroniqueuse radio et télé, a saisi un avocat, Me Kevin Grossmann, pour qu'il formule une plainte. "Il est important de réagir pour couper court au sentiment d'impunité sur les réseaux sociaux", a-t-elle expliqué.

Rokaya Diallo menacée de viol sur Twitter

Co-fondatrice de l'association Les Indivisibles en 2007, elle organise notamment la cérémonie parodique des "Y'a bon Awards" pour dénoncer des propos racistes tenus dans l'espace public.

De nombreux messages de soutien ont afflué lundi sur son compte Twitter, notamment du politologue Pascal Boniface ou du secrétaire national du Parti communiste français (PCF), Pierre Laurent.

La ministre italienne Kyenge victime d'un dérapage similaire

Cette attaque contre Rokhaya Diallo intervient alors qu'une élue italienne du parti anti-immigrés de la Ligue du Nord a suscité l'indignation en appelant, le 13 juin, à violer la ministre italienne de l'Intégration, Cécile Kyenge.

Après avoir lu un article du site italien "Tous les crimes des immigrés" qui dénonçait une tentative de viol présumée de deux Roumaines par un Africain à Gênes, Dolores Valandro, une conseillère d'arrondissement de Padoue (nord de l’Italie), a publié sur Facebook la photo de la ministre de l'Intégration, l'Italo-Congolaise Cécile Kyenge. En lettres majuscules, un texte accompagnait la photo : "Pourquoi personne ne la viole jamais, pour qu’elle puisse comprendre ce que ressent la victime de ce crime horrible ? C’est une honte !"

Face à la polémique suscitée par ses propos, l'élue avait ensuite présenté ses excuses.

Avec dépêches

Première publication : 17/06/2013

  • ITALIE

    Une élue de la Ligue du Nord appelle au viol de Cécile Kyenge, ministre noire

    En savoir plus

  • INTERNET

    #unbonjuif : Twitter comparaît devant la justice française

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)