Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

SUR LE NET

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Compatriotes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manifestations: les dangers de l'interdiction

En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les séparatistes ukrainiens ont remis les boîtes noires à la Malaisie

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

  • L’armée ukrainienne tente de reprendre le contrôle de Donetsk

    En savoir plus

  • Didier Drogba tout proche d’un retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cette presse égyptienne qui soutient Israël contre le Hamas

    En savoir plus

Amériques

Edward Snowden : "Le gouvernement ne pourra pas étouffer cette affaire en me tuant"

© Capture d'écran "The Guardian"

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/06/2013

Le jeune Américain de 29 ans, exilé à Hong Kong, qui a révélé l'existence d'un programme de surveillance de la NSA, a déclaré au quotidien britannique "The Guardian" qu'il allait faire de nouvelles révélations.

Le responsable des fuites sur les programmes américains de surveillance d’Internet, Edward Snowden, a promis, lundi 17 juin, de donner de plus amples détails sur la manière dont l’Agence nationale de sécurité (NSA) peut avoir un "accès direct" à des données sur la Toile.

"Plus de détails sur le caractère direct des accès de la NSA [à ces données] vont venir", a-t-il déclaré au quotidien britannique "The Guardian" en assurant que les agents américains avaient accès à des mails ou des historiques de navigation sur Internet privés.

Le jeune homme de 29 ans, réfugié depuis le 20 mai à Hong Kong, a également rejeté l'accusation d'être un espion chinois. "C'est une attaque prévisible et je l'avais anticipée avant de sortir de l'ombre", a déclaré l'ex-consultant de la NSA lors d'un échange en direct avec des internautes sur le site du journal. "Posez-vous la question : si j'étais un espion chinois, pourquoi n'aurais-je pas fui directement à Pékin", a-t-il poursuivi.

Ces allégations sont "complètement dénuées de fondement", a affirmé de son côté Pékin.

"La vérité est en marche et ne pourra pas être arrêtée"

Dans une interview diffusée dimanche par la chaîne Fox News, l'ancien vice-président américain Dick Cheney avait fait part de sa "profonde suspicion" suscitée par la fuite de Snowden en Chine. "Le gouvernement américain ne pourra pas étouffer [cette affaire] en m'emprisonnant ou en me tuant. La vérité est en marche et ne pourra pas être arrêtée", a ajouté Edward Snowden.

Le jeune homme a expliqué qu’il a avait fui à Hong Kong, persuadé qu’il ne serait pas jugé de manière équitable aux États-Unis. "Le gouvernement américain […] a immédiatement et de manière prévisible interdit toute possibilité d'un procès juste dans mon pays en me déclarant publiquement coupable de trahison", a-t-il écrit.

Hong Kong, ancienne colonie britannique qui bénéficie d'une large autonomie depuis sa rétrocession à la Chine en 1997, a signé de longue date un accord d'extradition avec les États-Unis. Mais Pékin a le droit d'opposer son veto.

Avec dépêches

Première publication : 17/06/2013

  • ROYAUME-UNI

    Surveillance électronique : Londres a espionné des délégués du G20 en 2009

    En savoir plus

  • CHINE

    Affaire Snowden : les relations sino-américaines à l’épreuve

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Surveillance par la NSA : Edward Snowden s’est évanoui dans la nature

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)