Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

Moyen-orient

Assad met en garde les Européens en cas de livraison d'armes aux rebelles

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/06/2013

Dans une interview à un journal allemand, le président syrien Bachar al-Assad a mis en garde les pays européens contre une exportation du terrorisme dans leurs pays en cas de livraison d'armes aux rebelles.

"Si les Européens livrent des armes [aux rebelles, NDLR], l’Europe verra le terrorisme s’installer chez elle et aura à en payer le prix", a déclaré le président syrien Bachar al-Assad dans une interview que publiera mardi 18 juin le journal allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung.

Le chef de l’État syrien a mis les Européens en garde contre une exportation du terrorisme. "Les terroristes vont acquérir de l’expérience au combat et retourneront [en Europe, NDLR] avec leur idéologie extrémiste", a ajouté le président syrien.

Le vice-ministre syrien des Affaires étrangères, Fayçal Meqdad, a de son côté affirmé que vouloir armer les rebelles était un "appel au meurtre".

Les États-Unis ont promis la semaine dernière de fournir aux rebelles syriens. Une aide qui, selon plusieurs sources, devrait se résumer à des armes automatiques, des mortiers et des lance-roquettes mais ne comportera sans doute pas de missiles anti-aériens. Les premières livraisons devraient se faire dans un délai de deux à trois semaines. Plusieurs pays européens n’excluent pas non plus d’envoyer des armes aux insurgés.

Bachar al-Assad a en outre rejetté les accusations d'utilisation d'armes chimiques. "Si Paris, Londres et Washington avaient une seule preuve de leurs allégations, il les auraient présentés au monde", a-t-il déclaré.

Avec dépêches

 

Première publication : 17/06/2013

  • RUSSIE

    Vladimir Poutine durcit son bras de fer avec les Occidentaux sur la Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Obama décide d’apporter un soutien militaire aux rebelles syriens

    En savoir plus

  • SYRIE

    Le régime syrien a utilisé des armes chimiques, selon Washington

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)