Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

L'UMP en crise : entre dette et règlements de compte

En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

  • Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

  • Somalie : un assaut shebab sur le palais présidentiel repoussé

    En savoir plus

EUROPE

La question syrienne divise profondément le G8

© AFP

Vidéo par Hervé AMORIC

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/06/2013

En marge du sommet du G8, Vladimir Poutine et Barack Obama ont déclaré vouloir enrayer le conflit syrien. Mais sans réussir à se mettre d'accord sur les moyens à mettre en œuvre pour y parvenir.

Sans surprise, à l’issue d’un entretien tendu avec son homologue russe Vladimir Poutine en marge du G8, Barack Obama a fait état de divergences au sujet du conflit syrien. Les deux chefs d'État ont toutefois parlé d’un intérêt commun à y mettre fin à la guerre en Syrie et à faire en sorte qu’aucune arme chimique n’y soit utilisée.

"Nos positions ne coïncident pas totalement, mais nous sommes unis par une même volonté de mettre fin à la violence, d’arrêter l’augmentation du nombre de victimes en Syrie, de résoudre les problèmes par des moyens pacifiques, y compris les discussions de Genève", a déclaré le président russe.

Son interlocuteur et lui-même ont ordonné à leurs équipes de travailler à la conférence de Genève 2 sur la Syrie, proposée à l'origine par les États-Unis et la Russie, et qui doit permettre l'ouverture de négociations entre le régime en place et l'opposition. "Nous sommes tombés d'accord pour appuyer le processus de négociations et encourager les parties à s'asseoir à la table de négociations, à organiser des discussions à Genève", a ajouté Vladimir Poutine.

Avec dépêches

Première publication : 17/06/2013

  • RUSSIE

    Vladimir Poutine durcit son bras de fer avec les Occidentaux sur la Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Assad met en garde les Européens en cas de livraison d'armes aux rebelles

    En savoir plus

  • SYRIE

    Obama décide d’apporter un soutien militaire aux rebelles syriens

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)