Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yemen : couvre-feu décrété à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Boko Haram tue plusieurs civils dans l'attaque d'un marché dans le Nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

SPORT

Euro Espoirs : Espagne – Italie, la relève est prête

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/06/2013

La finale de l'Euro Espoirs de football disputée mardi à Jérusalem oppose l'Espagne, tenante du titre, à l'Italie, soit la copie conforme de la finale des A de l'Euro-2012 à Kiev qui avait consacré la supériorité espagnole (4-0).

Les parallèles sont tentants. La Rojita, petite Roja, vise comme son aînée un doublé avec un deuxième titre européen consécutif.

Pour en revenir à la catégorie Espoirs, la dernière fois qu'Italiens et Espagnols s'étaient disputés une finale, en 1996, c'est la Nazionale junior qui l'avait emporté (1-1 a.p., 4 t.a.b à 2), malgré deux joueurs exclus. La lecture de la fiche technique de l'époque fait rêver, avec dans le temps réglementaire des buts de Raul pour l'Espagne et Totti pour une Italie qui alignait Panucci, Cannavaro et Nesta en défense. Le héros du match fut le gardien italien Pagotto (Buffon n'avait que 17 ans à l'époque) alors que De la Peña et Raul manquèrent leurs tirs au but.

Cette année en Israël, le serial-buteur espagnol c'est Morata, avec quatre réalisations dans ce tournoi. Le joueur du Real Madrid a déjà distancé les autres buteurs encore en lice, son partenaire Isco (Malaga) et un italien moins connu Gabbiadini (Bologne), deux buts chacun.

Espagne: aucun but encaissé

Ne regarder que les attaquants espagnols serait une erreur: la Rojita est la seule équipe du tournoi final en Israël à ne pas avoir concédé de but, une première depuis le changement de format du tour final en 2000 ! Le coach espagnol Julen Lopetegui a l'expérience des finales: c'est lui qui avait mené les moins de 19 ans au sacre européen l'an passé.

"L'Italie a un bon équilibre, avec une belle capacité pour créer le danger et de très bons joueurs dans sa structure défensive", a décortiqué le sélectionneur ibérique, ancien gardien, sur le site de l'UEFA.

Il ne faut parler aux Italiens d'une finale qui rappelle celle des A à Kiev. "Je ne vois pas cette finale comme une sorte de revanche. Nous aurons une grosse opposition. Tout ce qui nous intéresse, c'est être un peu plus fort qu'eux", commente le défenseur italien Donati sur le site de l'UEFA. C'est à Verratti, le "nouveau Pirlo", que reviendra la double tache de couper les ballons espagnols au milieu de terrain et d'impulser les contres.

Quel que soit le résultat mardi, l'Euro Espoirs aura un beau champion: l'Italie est en quête d'un sixième titre dans cette compétition, l'Espagne d'un quatrième.

AFP 

Première publication : 18/06/2013

  • FOOTBALL

    Mediapart relance l’affaire des quotas dans le football

    En savoir plus

  • BRÉSIL

    Manifestations monstres au Brésil contre le coût de la vie et du Mondial

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)