Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Mali - pourparlers à Alger : peut-on croire à la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine : la Russie en guerre contre l'Europe ?

En savoir plus

FOCUS

Les géants américains du tabac à l'assaut de la cigarette électronique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ben l'Oncle Soul toujours en plein rêve pour son deuxième album

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le trio CAB, un voyage musical entre Afrique, Brésil et Caraïbes

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Hong Kong en rébellion contre l’emprise de Pékin

    En savoir plus

  • Vidéo : une rentrée des classes pas comme les autres en Ukraine

    En savoir plus

  • L'ONU envoie une mission pour enquêter sur les crimes de l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Vers un nouveau coup d'État militaire au Pakistan ?

    En savoir plus

  • Cisjordanie : les États-Unis exhortent Israël à renoncer aux expropriations

    En savoir plus

  • Face à l'avancée de l'EI en Irak, la peur gagne l'Iran

    En savoir plus

  • Et si la France vendait la Joconde pour éponger ses dettes ?

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Le pape organise un "match pour la paix" avec des stars du foot

    En savoir plus

  • Le Premier ministre de retour au Lesotho après un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, huit morts

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

Economie

Kate et William : le "royal baby" qui valait 284 millions d’euros

© AFP

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 08/07/2013

Le Centre britannique d’études sur les ventes au détail a calculé que la naissance de l’enfant du couple princier britannique Kate et William, prévue pour le 13 juillet, va rapporter quelque 284 millions d’euros à l’économie britannique.

God save the baby. La naissance du premier enfant du couple du prince William et de sa femme Kate, prévue pour le 13 juillet prochain, va rapporter un beau pactole à l’économie britannique. Dans une étude publiée lundi 17 juin, le Centre for Retail Research (CRR - Centre d’études sur les ventes au détail) évalue cet impact positif à 243 millions de livres sterling (soit 284 millions d’euros).

Ce coup de fouet consumériste anticipé pourrait faire du bien à une économie britannique qui, avec une croissance de 0,3% sur les trois premiers mois de 2013, lutte contre un retour de la récession. Pour l'institut britannique de recherche auteur du rapport, la joie des sujets de sa royale majesté la Reine Elizabeth II va, surtout, se traduire par une orgie de dépenses festives (87 millions de livres sterling, 101 millions d’euros) en alcool et nourriture. “Dans la vraie tradition britannique, fêter cette naissance va avant tout pousser 4,8 millions de Britanniques à trinquer à la santé du nouveau né et près de trois millions de bouteilles de champagne devraient être ouvertes à cette occasion”, affirme le CRR.

La poussette star

L’achat de jouets pour enfant et de souvenirs (80 millions de livres sterling - 93,5 millions d’euros), tout comme la vente de livres et de DVD consacrés au couple princier et à cette naissance (76 millions de livres sterling - 89 millions d’euros) complètent la folie dépensière annoncée.

Même s’il ne s’agit que de prévisions, ces chiffres ne sortent pas de nulle part. Les événements royaux rapportent traditionnellement beaucoup à l’économie britannique. Le mariage du couple princier avait, ainsi, suscité la bagatelle de 530 millions de livres sterling de ventes en souvenirs, livres et autres.

Les retombées peuvent, en outre, être plus positives pour les uns que pour les autres. C’est ainsi que tous les constructeurs de poussettes espèrent que Kate et William vont choisir leur marque pour balader le nouveau-né. “Celle que la famille royale aura retenue pour leur arrivée [très médiatisée, NDLR] à Buckingham Palace deviendra sans nul doute la star des ventes cette année”, confirme Joshua Bamfield, directeur du Centre for Retail Research. Sur le sujet, les rumeurs vont bon train dans la presse populaire britannique et la marque néerlandaise Bugaboo semble actuellement bien partie pour remporter le gros lot (et grelot) de cette naissance.

Première publication : 19/06/2013

  • ROYAUME-UNI

    Grossesse de Kate Middleton : décès de l'infirmière victime d'un canular

    En savoir plus

  • MÉDIAS

    La justice interdit la rediffusion des photos topless de Kate Middleton

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    L'underground londonien trinque à la noce royale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)