Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Clinton 1 - Trump 0"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Gabon, retour au calme, mais climat politique tendu à la veille de l'investiture d'Ali Bongo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le drôle de selfie d'Hillary Clinton

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise migratoire en France : Hollande à Calais pour la première fois de son mandat

En savoir plus

LE DÉBAT

Clinton – Trump : un duel décisif ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Mondial de l'auto : un salon en perte de vitesse ?

En savoir plus

Asie - pacifique

Les Taliban attaquent la base américaine de Bagram

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/06/2013

Alors que les Taliban ont annoncé vouloir renouer le dialogue avec Washington et que les Afghans ont repris le contrôle de la sécurité à la place de l'Otan, les islamistes ont revendiqué l'attaque qui a tué quatre soldats américains à Bagram.

Alors que les États-Unis s’apprêtent à ouvrir un dialogue historique dans les prochains jours avec les Taliban afghans, ces derniers ont revendiqué mercredi 19 juin l'attaque qui a tué quatre Américains à Bagram dans la nuit. "La nuit dernière, deux puissantes roquettes ont été lancées sur Bagram et ont touché leur cible. Quatre soldats ont été tués et six autres blessés", a déclaré à l'AFP un porte-parole des Taliban, Zabihullah Mujahid, affirmant également que ces tirs avaient provoqué un "incendie" sur la base.

L'annonce de ces morts intervient également après l'annonce par le président afghan Hamid Karzaï que les 350 000 hommes des forces de sécurité afghanes (soldats, policiers et paramilitaires) assureraient désormais sur tout le territoire la sécurité du pays à la place de l'Otan.

Les circonstances de l'attaque n'ont pas été précisées mais elle illustre le long chemin qu’il reste à parcourir pour pacifier l’Afghanistan où les violences des Taliban se poursuivent.

Les soldats américains sont encore environ 66 000 dans le pays et la force de l'Otan en Afghanistan (Isaf), qui doit se retirer du pays d'ici la fin 2014, compte au total 100 000 hommes. La tentaculaire base aérienne de Bagram, à quelque 45 kilomètres au nord de Kaboul, est une importante plateforme pour les avions américains dans le pays.

Avec dépêches

Première publication : 19/06/2013

  • AFGHANISTAN

    Les États-Unis annoncent des pourparlers directs avec des Taliban

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Les forces afghanes prennent le contrôle de la sécurité du pays

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Assaut de Taliban sur l'aéroport de Kaboul

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)