Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Amazon, la conquête avant tout

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'opposition vénézuélienne interdite de manifester avant le vote de dimanche

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Venezuela dans l'impasse ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Venezuela dans l'impasse ? (partie 1)

En savoir plus

FOCUS

France : vent de fronde sur La République En Marche

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Helen Mirren, "queen" du cinéma britannique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le viagra pour l'armée américaine : cinq fois plus cher que les frais de santé des transgenres

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Moralisation : l'ombre des lobbys"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Avignon s’offre Leopold Sédar Senghor

En savoir plus

Sports

Coupe des confédérations : victoire du Brésil sur le Mexique

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/06/2013

Le Brésil a battu le Mexique par deux buts à zéro, mercredi soir au stade de Fortaleza, dans le nord-est du Brésil, en Coupe des confédérations. En marge du match, des affrontements ont de nouveau eu lieu entre la police et des manifestants.

Le Brésil, en dominant le Mexique (2-0) mercredi à Fortaleza, a quasiment assuré sa qualification pour les demi-finales de la Coupe des Confédérations, grâce à un but et une passe décisive de Neymar, au cours d'une journée où son rôle a débordé dans le champ politico-social.

Le billet qualificatif dépendait de l'autre match du groupe dans la foulée, Italie-Japon, tout comme l'élimination du Mexique.

Les Brésiliens ont mis une pression d'enfer sur leurs adversaires dès l'entame et assiégé leurs cages, la concrétisant par l'ouverture du score de la 9e minute par Neymar.

Centre dévié de Dani Alves et reprise de volée du gauche du jeune prodige: encore un "golaço" (beau but) du N.10 de la Seleçao, après sa demi-volée du droit ouvrant la voie au 3-0 contre le Japon samedi.

Et en fin de match, petit festival côté gauche pour effacer deux défenseurs et passe ajustée pour Jô qui n'avait qu'à finir le travail (90e+3).

L'idole avait été visée par certains des manifestants qui défilent dans les grandes villes du pays, notamment à Fortaleza où ils ont chanté: "Un professeur vaut plus que Neymar!", allusion à son transfert retentissant pour le FC Barcelone, et pris symboliquement pour cible, dans le droit-fil des critiques contre les dépenses colossales du gouvernement pour l'organisation de la Coupe des Confédérations et du Mondial-2014.

AFP
 

Première publication : 19/06/2013

  • MANIFESTATIONS

    "Le Brésil montre son vrai visage !"

    En savoir plus

  • COUPE DES CONFÉDÉRATIONS

    Les joueurs de la Seleçao soutiennent les manifestants

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Coupe des confédérations : Tahiti heureux perdant face au Nigeria

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)