Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Groupe Renault : des résultats record, mais une rémunération en baisse pour son PDG

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nouvel an chinois : une émission de CCTV fait scandale avec un sketch raciste

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Le bitcoin, la monnaie 2.0

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Discours de Ramaphosa: le président sud-africain promet un "fantastique départ"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Abus Sexuels : des ONG dans la tempête

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

L'après Zuma : Cyril Ramaphosa présente son plan d'action pour le pays

En savoir plus

TECH 24

Corée du Sud : l'innovation en forme olympique

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Infrastructures : les grands travaux de Donald Trump

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Chômage en baisse : la France est-elle sortie de la crise ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 20/06/2013

"Nourrir la vipère"

© France 24

Presse française, Jeudi 20 juin. Au menu de la presse française ce matin, la polémique sur l’appel de dix députés en faveur de l’abolition des privilèges des parlementaires français, les démêlés judiciaires de Nicolas Sarkozy, la réforme des retraite, la future armée des geeks. Et les vipères.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française ce matin, l’appel de 10 députés en colère. Retraites, indemnités, conflits d’intérêt, ils demandent «l’abolition des privilèges» liés à leur fonction.
 
Ils sont 10, tous bords politiques confondus, UMP, Verts, PS, et ils sont «en colère». Dans l’appel que publie le Nouvel Observateur, ils disent vouloir en finir avec «les 1001 avantages»  dont jouissent les élus.
 
Un parfum de nuit du 4 août 1789, qui donne de l’urticaire à bon nombre de leurs petits camarades. L’appel des 10 a reçu un accueil plus que mitigé raconte le Nouvel Observateur.
 
La proposition divise, et elle ne convainc pas complètement non plus la presse française. Les Echos relèvent que 10 députés ont effectivement peu de chances de parvenir à eux seuls à mobiliser 567 de leurs collègues, mais ils saluent, ce matin, une démarche qui ne «s’embarrasse pas de faux-semblants».
 
Plus dubitatif, le Figaro se demande: «Une nuit du 4 août, et après ?». Le journal ironise sur cet appel fourre-tout qui tient un peu du «concours Lépine», sur «l’absence de hiérarchisation et de distinction des enjeux», qui risque «d’entretenir le trouble plus qu’elle ne le dissipe».
 
Un trouble suscité par la multiplication des affaires ces derniers mois, plusieurs d’entre elles mettant en cause l’entourage de Nicolas Sarkozy. Le Parisien fait ce matin l’inventaire des dossiers judiciaires qui le concernent de près ou de loin. De quoi hypothéquer un éventuel retour, et de quoi ulcérer Nicolas Sarkozy, dont l’entourage dit être persuadé qu’on cherche à le salir. «A force de le traîner d’en la boue, ils vont réussir à le faire revenir ».
 
Et puis c’est aujourd’hui que démarre la concertation pour la réforme des retraites, un projet qui suscite nettement moins la polémique, du moins dans la presse. La réforme qui s’annonce devra être «juste et durable» pour être «acceptable» prévient la Croix.
 
Du côté de Libération, il est question des doutes des syndicats à l’égard des changements annoncés. Is seront au cœur des négociations, mais ils vont devoir désormais démontrer leur capacité à réformer, d’après Libé.
 
Et on termine cette revue de presse avec  une info inédite trouvée dans l’Opinion. Ils seront peut-être un jour plusieurs milliers de jeunes à pouvoir être mobilisés en cas de cyberattaque sur la France - des centaines de jeunes informaticiens qui formeront peut-être bientôt une sorte d’armée de réserve du Web.
 
Et parce que vous le valez bien, le petit conseil du jour: méfiez-vous des vipères. Un passionné de ces adorables reptiles vient de mourir en France après avoir été piqué par sa charmante bestiole. Un accident rarissime, qui n’arrive que tous les 5 à 8 ans, d’après le Parisien.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

16/02/2018 Revue de presse internationale

"Trump pourrait avoir des ennuis selon le zodiaque chinois"

Au menu de la revue de presse internationale vendredi, les réactions à cette 18e fusillade en milieu scolaire aux États-Unis. La presse s'interroge sur les liaisons dangereuses...

En savoir plus

16/02/2018 Revue de presse française

"Le rapport Spinetta, scénario catastrophe pour le ferroviaire"

Au menu de la revue de presse française, vendredi, la réforme de la SNCF qui sonne comme un Big Bang dans le secteur du rail en France ; mais aussi les "nouveaux risques sur la...

En savoir plus

15/02/2018 Revue de presse internationale

"En Guinée équatoriale, la main de fer d'Obiang Nguema"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 15 février, une nouvelle tuerie de masse dans une école de Floride, aux États-Unis, où un tireur a ouvert le feu sur des...

En savoir plus

15/02/2018 Revue de presse française

"Je ne demande pas la bella vita, juste une petite chambre et la dignité"

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 15 février, l'appel lancé par un sans-abri à Emmanuel Macron, la réforme du sacro-saint baccalauréat, le fléau du harcèlement au...

En savoir plus

14/02/2018 Revue de presse internationale

"Le début de la fin pour Nétanyahou ?"

Au menu de cette revue de presse internationale du mercredi 14 février : la recommandation faite par la police à la justice israélienne d’inculper Benjamin Nétanyahou pour...

En savoir plus