Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

FRANCE

Dans le Sud-Ouest, François Hollande promet la solidarité de l'État aux sinistrés

© AFP

Vidéo par France 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/06/2013

Le président François Hollande s'est rendu, ce jeudi, au chevet des habitants du Sud-Ouest touchés par les inondations. Il leur a assuré que l'état de catastrophe naturelle serait décrété avant la fin de la semaine prochaine.

Le président François Hollande s'est rendu,  jeudi 20 juin, dans plusieurs villages inondés du Sud-Ouest. Accompagné des ministres de l'Intérieur et de l'Écologie, il a annoncé que l'état de catastrophe naturelle serait reconnu la semaine prochaine, expliquant que "l'État est là pour répondre à l'urgence".

Prenant son temps, le président de la République a passé une partie de l'après-midi à discuter avec les élus et les habitants de Saint-Béat (Haute-Garonne, voir la vidéo), Luz-Saint-Sauveur (Hautes-Pyrénées) et Lourdes, dévastés en partie par les crues ces derniers jours.

"S'il y a un symbole à attacher à ma présence ici, c'est de montrer que l'État est présent quand il s'agit de répondre à l'urgence et d'être solidaire", a affirmé le chef de l'État français, jugeant "qu'être président, c'est être proche des Français et en particulier de ceux qui souffrent".

Les indemnisations seront rapides

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a précisé que l'état de catastrophe serait reconnu pour les Hautes-Pyrénées, la Haute-Garonne et "tous les départements et territoires" frappés par les crues.

Les indemnisations seront rapides, car "on ne peut pas avoir des procédures qui durent six mois un an" a ajouté François Hollande un peu plus tard à Luz-Saint-Sauveur, où un homme de 75 ans est mort mercredi 19 juin, emporté par une rivière en crue.

Le président a également assuré que pour les commerçants touchés par les inondations, "tout ce qui est cotisation, prélèvement, taxes" serait suspendu, de façon à ce qu'ils "puissent passer ce moment difficile".

Les sanctuaires de Lourdes de nouveau accessibles à la fin du mois

À Lourdes, où les sanctuaires, et notamment la fameuse grotte, ont été inondés, Hollande a promis que "tout sera fait pour que les sanctuaires puissent être de nouveau accessibles le plus vite possible, c'est-à-dire à la fin du mois",  telle que la basilique souterraine, submergée par des milliers de mètres cubes d'eau.

Selon un dernier bilan, trois personnes sont mortes des suites des crues dans la région, qui ont provoqué de lourds dégâts dans de nombreuses communes.

Avec dépêches

Première publication : 20/06/2013

  • FRANCE

    Les intempéries font une troisième victime, les sanctuaires de Lourdes dévastés

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)