Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Les drones, des jouets qui peuvent être dangereux

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile témoigne de la tempête de neige aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abdou Diouf salue la transition démocratique au Burkina Faso

En savoir plus

REPORTERS

France : le FN à l’épreuve du terrain

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Le nucléaire iranien et Jérusalem sous tension après l’attaque contre une synagogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Les filières jihadistes en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Jihadistes français : les proches sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Neutralité : il faut sauver le soldat Internet

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Urgence sécheresse

En savoir plus

Economie

Dopé par ses ventes lors du Bourget, Airbus est confiant pour 2013

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/06/2013

Le directeur commercial d'Airbus a déclaré ce jeudi qu'il était probable que l'avionneur dépasse ses objectifs de 800 commandes brutes pour 2013. Au Bourget, Airbus a reçu une commande totale de 241 appareils pour 39,3 milliards de dollars.

Après avoir décroché une commande totale de 241 appareils au salon du Bourget, le constructeur français Airbus s'est déclaré, jeudi 20 juin, confiant de dépasser son objectif annuel. Sur la base des prix catalogue, l'avionneur, filiale du groupe européen EADS, a totalisé 39,3 milliards de dollars de commandes fermes au 50e salon de l'aéronautique et de l'espace grâce notamment à son dernier-né, le long-courrier A350.

Si l’on inclut les options d'achat, le bilan est de 466 avions commandés pour un montant total estimé à 68,7 milliards de dollars. "Je dirais qu'il est probable que nous dépasserons notre objectif", a déclaré le directeur commercial John Leahy au cours d'une conférence de presse. Airbus visait jusqu'ici plus de 800 commandes brutes - commandes fermes et options - sur l'ensemble de 2013. Au mois de mars, Airbus avait déjà décroché une commande historique de 18,4 milliards d'euros.

En comparaison, Boeing a décroché 235 commandes au salon du Bourget, un chiffre qui n'inclut pas les conversions de commandes d'un appareil pour un autre.

Airbus demande un euro moins fort

Airbus a également indiqué ne pas avoir de projet d'augmenter à court terme la production de la famille moyen-courrier A320 au-delà de 42 exemplaires par mois, mais que la cadence pourrait s'accroître après 2018.

Interrogé sur les menaces qui pèsent sur le secteur aéronautique, le président exécutif d'Airbus Fabrice Brégier a répondu : "Nous sommes très sensibles au taux du dollar, et nous souhaiterions un euro un peu moins fort". Les ventes d'avions civils sont en effet toujours libellées en dollar. Or depuis le salon du Bourget en 2011, la devise européenne a pris près de 2 % face au billet vert.

Avec dépêches

Première publication : 20/06/2013

  • AÉRONAUTIQUE

    Les fleurons d’Airbus et Boeing s’affrontent au Bourget

    En savoir plus

  • AÉRONAUTIQUE

    L’Airbus A350 s’envole pour la première fois

    En savoir plus

  • AÉRONAUTIQUE

    Airbus décroche une commande historique de 18,4 milliards d'euros

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)