Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - Russie : les "Mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nobel de la paix pour Tsahal"

En savoir plus

SUR LE NET

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Au moins 45 morts lors d'un atterrissage d'urgence à Taïwan

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

  • Le Festival d'Avignon, une tradition politique ancrée dans l'actualité

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

Economie

Dopé par ses ventes lors du Bourget, Airbus est confiant pour 2013

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/06/2013

Le directeur commercial d'Airbus a déclaré ce jeudi qu'il était probable que l'avionneur dépasse ses objectifs de 800 commandes brutes pour 2013. Au Bourget, Airbus a reçu une commande totale de 241 appareils pour 39,3 milliards de dollars.

Après avoir décroché une commande totale de 241 appareils au salon du Bourget, le constructeur français Airbus s'est déclaré, jeudi 20 juin, confiant de dépasser son objectif annuel. Sur la base des prix catalogue, l'avionneur, filiale du groupe européen EADS, a totalisé 39,3 milliards de dollars de commandes fermes au 50e salon de l'aéronautique et de l'espace grâce notamment à son dernier-né, le long-courrier A350.

Si l’on inclut les options d'achat, le bilan est de 466 avions commandés pour un montant total estimé à 68,7 milliards de dollars. "Je dirais qu'il est probable que nous dépasserons notre objectif", a déclaré le directeur commercial John Leahy au cours d'une conférence de presse. Airbus visait jusqu'ici plus de 800 commandes brutes - commandes fermes et options - sur l'ensemble de 2013. Au mois de mars, Airbus avait déjà décroché une commande historique de 18,4 milliards d'euros.

En comparaison, Boeing a décroché 235 commandes au salon du Bourget, un chiffre qui n'inclut pas les conversions de commandes d'un appareil pour un autre.

Airbus demande un euro moins fort

Airbus a également indiqué ne pas avoir de projet d'augmenter à court terme la production de la famille moyen-courrier A320 au-delà de 42 exemplaires par mois, mais que la cadence pourrait s'accroître après 2018.

Interrogé sur les menaces qui pèsent sur le secteur aéronautique, le président exécutif d'Airbus Fabrice Brégier a répondu : "Nous sommes très sensibles au taux du dollar, et nous souhaiterions un euro un peu moins fort". Les ventes d'avions civils sont en effet toujours libellées en dollar. Or depuis le salon du Bourget en 2011, la devise européenne a pris près de 2 % face au billet vert.

Avec dépêches

Première publication : 20/06/2013

  • AÉRONAUTIQUE

    Les fleurons d’Airbus et Boeing s’affrontent au Bourget

    En savoir plus

  • AÉRONAUTIQUE

    L’Airbus A350 s’envole pour la première fois

    En savoir plus

  • AÉRONAUTIQUE

    Airbus décroche une commande historique de 18,4 milliards d'euros

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)