Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Ukraine : la Russie en guerre contre l'Europe ?

En savoir plus

FOCUS

Les géants américains du tabac à l'assaut de la cigarette électronique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ben l'Oncle Soul toujours en plein rêve pour son deuxième album

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le trio CAB, un voyage musical entre Afrique, Brésil et Caraïbes

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Exclusivité France 24 : Laurent Fabius s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

  • Hong Kong en rébellion contre l’emprise de Pékin

    En savoir plus

  • L'ONU envoie une mission pour enquêter sur les crimes de l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Et si la France vendait la Joconde pour éponger ses dettes ?

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Le Premier ministre de retour au Lesotho après un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Face à l'avancée de l'EI en Irak, la peur gagne l'Iran

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Le pape organise un "match pour la paix" avec des stars du foot

    En savoir plus

  • Les troupes ukrainiennes abandonnent l'aéroport de Lougansk

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, huit morts

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Quand des selfies volés de stars nues enflamment la Toile

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

Moyen-orient

Le Premier ministre palestinien Rami Hamdallah renonce à démissionner

© AFP

Vidéo par Gallagher FENWICK

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/06/2013

Après avoir rencontré vendredi le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, le Premier ministre Rami Hamdallah a retiré sa démission. Il a réclamé des champs d'action bien définis pour ses vice-Premiers ministres.

Le Premier ministre de l'Autorité palestinienne Rami Hamdallah a suspendu vendredi sa démission, à l'issue d'une rencontre avec le président Mahmoud Abbas, a-t-on appris de sources concordantes.

"M. Hamdallah a rencontré le président Abbas pendant deux heures au siège de la présidence à Ramallah et l'a informé de sa décision de retirer sa démission", a affirmé à l'AFP un haut responsable palestinien. sous le couvert de l'anonymat.

"M. Hamdallah veut des compétences claires et définies pour lui en tant que chef du gouvernement et pour ses vice-Premiers ministres conformément à la loi afin d'éviter les conflits et les empiètements sur les prérogatives" de chacun, a-t-on expliqué.

Le porte-parole du gouvernement Ihab Bseisso a néanmoins nuancé le retrait de cette démission, annonçant une nouvelle réunion samedi.

"Ce que nous savons jusqu'à présent, c'est qu'il y aura demain soir une rencontre entre le Premier ministre Hamdallah et le président Abbas pour poursuivre les discussions au sujet de cette démission", a-t-il déclaré à l'AFP.

M. Hamdallah, un universitaire nommé le 2 juin, avait présenté jeudi sa démission, frustré de partager ses pouvoirs avec deux vice-Premiers ministres imposés par M. Abbas, le député Ziad Abou Amr et Mohammad Moustapha, président du Fonds d'investissement de Palestine (FIP) et conseiller économique du président, en charge des questions économiques.

La rencontre de vendredi a été précédée par une conversation téléphonique la veille entre MM. Abbas et Hamdallah qui a atténué les tensions, a précisé le haut responsable sous le couvert de l'anonymat.

"Un membre du l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), Ghassan Chakaa, a réussi dans sa médiation qui a conduit à la rencontre", a-t-il assuré.

M. Hamdallah a quitté vendredi soir le siège de la présidence en convoi officiel, a constaté un correspondant de l'AFP alors qu'il était parti la veille avec sa voiture personnelle juste après avoir présenté sa démission.

"Ce qui a mis le feu aux poudres est le mandat donné à Mohammad Moustapha par le président Abbas pour signer des accords avec la Banque mondiale", alors que cela faisait partie des prérogatives du prédécesseur de M. Hamdallah, Salam Fayyad, économiste plébiscité par la communauté internationale, avait indiqué auparavant un proche de M. Hamdallah.

Sa lettre de démission remise, M. Hamdallah avait quitté Ramallah, siège des institutions palestiniennes en Cisjordanie, pour rentrer chez lui à Tulkarem (nord), où une délégation envoyée jeudi soir par M. Abbas n'était pas parvenue à le faire revenir sur sa décision.

AFP

Première publication : 21/06/2013

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    Le Premier ministre palestinien Rami Hamdallah présente sa démission

    En savoir plus

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    Le nouveau gouvernement de l'Autorité palestinienne a prêté serment

    En savoir plus

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    Rami Hamdallah, universitaire peu charismatique nommé Premier ministre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)