Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Afrique

Dakar : elle refuse un visa français pour dénoncer le mépris du consulat

© Capture du compte Facebook de Bousso Dramé

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/06/2013

Lauréate du concours d'orthographe 2013 organisé par l'Institut français de Dakar, une jeune Sénégalaise de 28 ans a renoncé à son prix, une formation dans l’Hexagone, pour dénoncer le mépris d'agents du consulat de France.

"Non merci" : c’est la formule choisie par Bousso Dramé, lauréate sénégalaise du Concours d’orthographe 2013 dans sa lettre ouverte aux autorités consulaires et diplomatiques françaises, pour renoncer au visa que lui a délivré la France. En refusant ce laissez-passer, la jeune Sénégalaise a également renoncé à sa récompense : suivre une formation en réalisation de films documentaires en France.

Diplômée de Sciences-Po Paris, la Sénégalaise de 28 ans assure avoir dû "faire face à

Message posté le 21 juin par Bousso Dramé sur son compte Twitter

des attitudes et propos condescendants, insidieux, sournois et vexatoires" venant de "certains membres du personnel de l’Institut français, et, d’autre part, des agents du consulat de France". "L’accueil exécrable dont le consulat de France a fait montre à mon égard (et à celui de la majorité de Sénégalais demandeurs de visas) a été la goutte d’eau de trop, dans un vase, hélas, déjà plein à ras bord", déplore la Dakaroise amère.

"Renoncer pour le symbole"

"Par souci de cohérence avec mon système de valeurs, j’ai donc pris la décision de renoncer, malgré l’obtention du visa. Renoncer pour le symbole. Renoncer au nom de tous ces milliers de Sénégalais qui méritent le respect, un respect qu’on leur refuse au sein de ces représentations de la France, en terre sénégalaise, qui plus est", poursuit-elle dans son courrier.

 

Par ce geste, la jeune Africaine s’est privée d’une formation en réalisation de film documentaire au Centre Albert Schweitzer en France. "Un voyage tous frais payés, fut-il le plus beau et le plus enchanteur au monde, ne mérite pas que mes compatriotes et moi

Échanges de messages postés sur Twitter entre Bousso Dramé et Mouammar Seck, un soutien

souffrions de tels agissements de la part du consulat de France", résume la brillante jeune femme dans sa missive.

"J’espère que tu inspireras d’autres personnes"

Le refus de la Sénégalaise a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Les messages enthousiastes d’internautes se sont rapidement répandus sur la Toile. "Bravo d'y avoir pensé, et surtout d'avoir secoué les consciences encore anesthésiées!!! #Respect”, félicite Moussé Bao, sur son compte Twitter. "Je ne te connais pas mais merci ! Et bravo pour avoir défendu ta dignité. J'espère que tu inspireras d'autres personnes", salue encore AmiNou, une autre habituée du réseau.

Devant ces nombreux encouragements, la jeune femme entend pourtant garder la tête froide. "Merci pour le soutien mais je suis une personne ordinaire et le courage dont j'ai fait montre existe en chaque Africain et chaque homme ! ", assure à son tour la jeune femme déterminée sur son compte Twitter.

Première publication : 21/06/2013

  • LITTÉRATURE

    Le Grand Prix de la Francophonie remis à l'écrivain algérien Boualem Sansal

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)