Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'abstention, un chien dans le jeu de quilles de la présidentielle ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Hissène Habré définitivement condamné à la prison à vie

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

Marine Le Pen et Emmanuel Macron : la guerre des images

En savoir plus

POLITIQUE

Macron- Le Pen : deux France qui s’affrontent

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : quel bilan pour Aung San Suu Kyi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fondation Louis Vuitton : L'art africain a le vent en poupe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron, le virtuose du flou"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : le chômage bondit à moins de quinze jours du second tour

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Show à Whirlpool"

En savoir plus

Economie

Les organisateurs du Bourget "furieux" contre Orange et SFR

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/06/2013

Alors que le Salon aéronautique s'est achevé jeudi pour les professionnels, les organisateurs ont dénoncé les défaillances des réseaux téléphoniques SFR et Orange. Aucun appel n'a pu être émis pendant quatre jours avec ces opérateurs.

C’est un sérieux couac. Les organisateurs du salon du Bourget ont vivement critiqué vendredi les opérateurs Orange et SFR, incapables de fournir un réseau suffisant de téléphonie mobile pour les exposants et les visiteurs, soit quelques 50 000 personnes par jour.

"Nous sommes furieux, a déclaré à l'AFP Gilles Fournier, directeur du salon.
On ne comprend pas comment les deux plus grands opérateurs téléphoniques français ont pu planter à ce point le plus grand salon aéronautique du monde alors qu'on les a prévenus il y a longtemps. C'est grave, c'est lamentable. Quand on est au stade de France, ça marche, quand on est au Bourget, petite bourgade du 93 [Seine-Saint-Denis] cela ne marche pas alors qu'on reçoit le monde entier", a-t-il ajouté.

Des talkies-walkies pour sauver le salon

D’après le directeur du salon, le travail des organisateurs a pu être "sauvé" grâce à un réseau de 300 talkies-walkies. Le problème a démarré avant même l'ouverture du salon dimanche dernier alors qu'il y avait seulement 5 000 personnes sur le site.

"Cela fait six mois que nous avons demandé à notre prestataire Viparis de provoquer des réunions avec notamment les deux opérateurs Orange et SFR. Ce qui a été fait. Ils se sont engagés à renforcer leurs réseaux. On nous avait promis qu'il n'y aurait pas de problème", a-t-il expliqué.

Finalement, seuls les clients de Bouygues Telecom ont été en mesure de téléphoner cette semaine au salon.

Sollicités par l'AFP, ni Orange, ni SFR n'était en mesure de faire des commentaires.
"Nous regrettons vivement cette situation", a déclaré de son côté Christophe Thomas, responsable de Viparis. "Mais nous sommes dépendants des opérateurs. C'est à eux de renforcer leurs capacités pour satisfaire les besoins des clients", a-t-il ajouté, soulignant que Bouygues avait fait le nécessaire pour installer la 4G sur zone".
 

Première publication : 22/06/2013

  • AÉRONAUTIQUE

    François Hollande atterrit au Bourget à bord de l'A400M

    En savoir plus

  • AÉRONAUTIQUE

    Dopé par ses ventes lors du Bourget, Airbus est confiant pour 2013

    En savoir plus

  • AÉRONAUTIQUE

    Au Bourget, les avions mettent de l'électrique dans leur moteur

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)