Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts, avec Nadine Labaki (partie 1)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 1)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Paris, capitale de l'art contemporain

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts (partie 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Calais, ville de toutes les tensions

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

"Kazakhgate" : un nouveau pavé dans la mare de Nicolas Sarkozy ?

En savoir plus

#ActuElles

Le sexe féminin : un enjeu politique ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Relance dans la zone euro : bientôt un accord sur l'investissement ?

En savoir plus

Sports

Euro-2013 : les "Braqueuses" restent invaincues après avoir battu la République tchèque

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/06/2013

La France a maintenu sa dynamique à l'Euro-2013 dames de basket avec une victoire sur la République tchèque (64-49). Les "Braqueuses" devront battre le Belarus dimanche pour s'assurer un adversaire très accessible en quarts de finale.

La France a passé avec succès son premier véritable test depuis le début de l'Euro-2013 dames de basket, en écartant la République tchèque (64-49) grâce à la domination absolue de son secteur intérieur, vendredi à Mouilleron-le-Captif (Vendée).

Toujours invaincues, les vice-championnes olympiques tireront pas mal d'enseignements positifs de ce match. Elles devront battre le Belarus dimanche (20h00) pour enlever la première place de leur groupe, qui leur garantirait un quart de finale très accessible.

Il y a quelques années, les Bleues auraient probablement perdu ce match, tant elles se sont montrées maladroites de loin (0 sur 10 à trois points, 14 points cumulés seulement pour les extérieures).

Mais leur défense et leur secteur intérieur sont aujourd'hui de telles garanties, qu'ils leur permettent de s'en sortir même dans un très mauvais soir aux tirs.

"Il faut rester sur notre identité de jeu. C'est ce qu'on sait faire de mieux. C'est ce qui nous a réussi jusque-là. Il ne faut rien changer", a estimé Sandrine Gruda, remarquable offensivement (21 points, 10 rebonds).

Après avoir surclassé ses quatre premiers adversaires, la France s'est pour la première fois retrouvée confrontée à une véritable opposition.

Les Bleues savaient qu'elles ne pouvaient prendre à la légère une équipe qu'elles n'avaient battu qu'au finish en quart de finale des JO (71-68). Même si entretemps, les Tchèques ont renouvelé leur groupe.

Habituées à écraser athlétiquement toutes leurs adversaires, les Françaises ont cette fois-ci trouvé du répondant sous les panneaux, avec l'immense Petra Kulichova (1,98 m).

Celle-ci a livré un duel monumental à Isabelle Yacoubou. "On a besoin d'opposition pour s'exprimer", a rappelé la pivot des Bleues, alors que la France restait sur 20 dernières minutes ratées face à la Croatie.

Gruda pointe le bout du nez

A la fin du premier quart-temps, Kulichova avait cumulé 8 points - sur les 12 inscrits par les Tchèques - et 4 rebonds en 10 minutes. Yacoubou avait répondu avec 7 points et 5 rebonds, mais en seulement 5 minutes.

Pendant que Yacoubou et ses adorables couettes bleues faisaient les délices du public, Sandrine Gruda a aussi pointé le bout du nez, pour la première fois de l'Euro.

Préservée par Pierre Vincent, l'intérieure d'Ekaterinbourg (Russie) était restée assez discrète jusque-là. Mais face aux Tchèques, elle a démontré qu'elle restait bien la joueuse clé de l'équipe de France.

Insaisissable en un contre un, elle permettait aux Françaises de creuser un premier vrai trou (32-17, 16e). L'entraîneur tchèque réagissait en installant une défense de zone.

Cet artifice stoppait l'avancée bleue. Mais la France virait tout de même avec une avance confortable (34-23) à la pause.

La zone mettait ensuite en évidence la principale lacune des "Braqueuses", leur manque d'adresse extérieure. Céline Dumerc (0 sur 4) et Gaëlle Skrela (0 sur 3) rataient plusieurs tirs ouverts à trois points.

Heureusement pour la France, Gruda et Yacoubou (14 pts, 10 rbds) poursuivaient leur travail titanesque dans la raquette. La France compensait sa maladresse par son activité au rebond (51 rebonds, dont 17 offensifs).

Même limitées en attaque, les Bleues étaient maintenues à flot par leur défense. La République tchèque revenait bien à -7 (34e), mais la France, sûre d'elle-même, ne la laissait pas espérer.

AFP

Première publication : 22/06/2013

  • BASKET-BALL

    Les "Braqueuses" survolent l’Euro de basket

    En savoir plus

  • BASKET-BALL

    Basket : les "Braqueuses" superstars du championnat d'Europe

    En savoir plus

  • BASKET-BALL

    NBA : Le Miami Heat sacré champion

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)