Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

Afrique

Rym Amari devient la première Miss Algérie élue depuis 10 ans

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/06/2013

Après avoir été privée de sa reine de beauté pendant dix ans, l'Algérie a élu Rym Amari, 19 ans, Miss Algérie 2013, vendredi soir à Oran. Geneviève de Fontenay et Smaïn faisaient partie du jury.

L'Algérie a désormais son ambassadrice de beauté. Dix ans après avoir sacré sa dernière Miss Algérie, un jury présidé par la Française Geneviève de Fontenay a élu, vendredi 21 juin, Rym Amari, 19 ans, à Oran, dans l'Ouest du pays.

"Je suis votre Miss Algérie. J'ai 19 ans et je suis étudiante en sciences des matières", a-t-elle déclaré au public et à la presse après avoir essuyé des larmes sur un visage de poupée, tout sourire mais détermination dans le regard.

Vingt candidates, majoritairement originaires d'Alger dont Rym Amari, ont défilé dans une salle de l'Hôtel Méridien face à plus de 2 000 spectateurs et un jury qui comprenait aussi l'acteur Smaïn, d'origine algérienne.

Exit le maillot de bain, place au survêtement

Ces jeunes femmes sont apparues vêtues de vêtements traditionnels, de ville et de soirée. En revanche, aucune n'a défilé en maillot de bain troqué pour la circonstance contre....un survêtement.

Un manquement aux règles internationales qui n'a visiblement pas dérangé Geneviève de Fontenay, soucieuse de respecter les coutumes du pays. "Une robe un peu fourreau, ça permet de voir si on a un derrière comme un arc de triomphe...", a-t-elle malicieusement lancé à quelques journalistes.

En revanche, toutes les candidates répondaient aux critères physiques imposées par cette élection : elles étaient âgées de 18 à 26 ans, faisaient au moins 1,70 mètre pour des mensurations classiques de 90, 60, 90 cm.

Le concours de Miss Algérie, lancé en 1996 en pleine guerre civile, s'est interrompu en 2003 après le décès du détenteur des droits, Cheradi Hamdad. Aujourd'hui, c'est son fils Fayçal Hamdad, banquier, qui a pris "le flambeau". "Ce que je veux montrer, a-t-il dit, c'est que la femme algérienne a évolué, que l'Algérie a évolué".

Seule déception pour Miss Algérie 2013, l'absence de challenge international. Rym Amari ne devrait pas participer aux concours car "il est un peu tard cette année", expliquent les organisateurs. Elle pourrait cependant concourir pour Miss Univers avant que la prochaine Miss Algérie n'intègre Miss Monde en 2014.

Avec dépêches

Première publication : 22/06/2013

COMMENTAIRE(S)