Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

McDo en Russie : scandale sanitaire ou pression politique?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance c'est la confiance"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt va-t-en-guerre

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

FRANCE

Aqmi assure que les otages au Sahel "sont en vie"

© Archives AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/06/2013

Al-Qaïda au Maghreb islamique a affirmé samedi que les huit otages européens entre ses mains, dont cinq Français, sont vivants. L'organisation annonce la diffusion prochaine d'une nouvelle vidéo.

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a affirmé dans un communiqué publié samedi 22 juin que les huit Européens qu'il détient "sont en vie". L'organisation a ajouté qu'elle allait diffuser "prochainement une nouvelle vidéo" des otages. Aucune précision n'était disponible immédiatement sur l'identité exacte des otages autres que les cinq Français détenus par Aqmi.

"Nous voulons assurer les familles et les parents des otages de la sécurité de leurs enfants [...] Nous allons diffuser bientôt, si Dieu le veut, une nouvelle vidéo qui montre les cinq otages Français", poursuit l'organisation dans son communiqué publié par plusieurs sites jihadistes. Aqmi ajoute que "bien que nous étions, durant près de trois ans, ouvert aux négociations et que nos exigences étaient claires et légitimes, la réaction du gouvernement français était parfois le rejet et parfois l'indifférence ou la provocation".

Depuis Doha, le président français, François Hollande, a affirmé dimanche qu'il avait "toute raison de penser que les otages sont vivants", en ajoutant que Paris était "toujours à la recherche de contacts" pour les faire libérer.

Détenus depuis plus de 1 000 jours

Mobilisation pour les 1 000 jours de détention des otages français

Samedi 22 juin, 1 000 jours après leur enlèvement, les proches de quatre Français détenus au Sahel par l'organisation se sont rassemblés dans plusieurs villes de France. Thierry Dol, Daniel Larribe, Pierre Legrand et Marc Féret avaient été enlevés le 16 septembre 2010 au Niger par Aqmi. Françoise Larribe, l'épouse de Daniel, avait été capturée en même temps que lui mais avait été libérée en février 2011. Un cinquième otage français, Serge Lazarevic, enlevé en novembre 2011 à Hombori (nord-est du Mali), reste également détenu par Aqmi. Dans la nuit du 24 novembre 2011, Philippe Verdon et Serge Lazarevic avaient été enlevés dans leur hôtel à Hombori (nord-est du Mali). Ils étaient en voyage d'affaires pour un projet de cimenterie, selon leurs proches, qui ont démenti tout lien avec des mercenaires ou des services secrets.

François Hollande avait rappelé à la mi-mai que quatre otages enlevés au Niger (les otages d'Arlit) étaient détenus par Aqmi ainsi que deux autres (les otages d'Hombori), "dont l'un, M. Verdon, est revendiqué comme mort par ses ravisseurs sans que nous en ayons la preuve". Le président français avait déjà indiqué à cette occasion que la France était prête à reprendre tous les contacts interrompus après l'intervention au Mali pour favoriser la libération des otages détenus.

Avec dépêches

Première publication : 23/06/2013

  • FRANCE

    Otages au Niger : les familles se mobilisent pour les 1 000 jours de détention

    En savoir plus

  • JUSTICE

    Otages au Sahel : une famille porte plainte auprès de la justice française

    En savoir plus

  • INTERVIEW

    Pour le président nigérien, les otages français enlevés à Arlit "sont vivants"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)