Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Christophe de Margerie, entre hommages et polémiques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

SPORT

Euro-2013 : "Les Braqueuses" en quarts de finale après un sans-faute

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/06/2013

L'équipe de France féminine a terminé à la première place du groupe F de l'Euro-2013, après avoir remporté dimanche son sixième match d'affilée. Ultra-favorites pour le titre, "les Braqueuses" joueront leur quart de finale jeudi.

L’équipe de France féminine de basket a rendu une copie parfaite à l’issue du deuxième tour de l’Euro-2013. À domicile, "les Braqueuses" ont signé six victoires en autant de rencontres et terminent à la première place du groupe F après leur succès dimanche 23 juin contre le Bélarus (58-50). Les Françaises abordent en pleine confiance le reste de la compétition, même les Bélarusses ont été des adversaires plus coriaces que les précédents.

"On connaît bien cette équipe. On savait que ça allait être un bon match. C’est un bon entraînement pour la suite. Le plus dur commence. Mais on est sur la bonne voie, il ne faut pas s’en faire", a ainsi commenté Endéné Miyem, l’intérieure des Bleues, après la rencontre. "On est bien dans notre basket. Le Bélarus nous a poussé à augmenté notre intensité. C’est bien pour la suite", a ajouté sa coéquipière Isabelle Yacoubou.

Trois jours de repos

L’équipe de Pierre Vincent jouera son quart de finale jeudi à Orchies, dans le nord de la France. Elle doit attendre les résultats des matches du groupe E, lundi après-midi, pour connaître son adversaire en quart de finale : l’Italie, le Monténégro, la Slovaquie ou la Suède.
Excepté le Monténégro, aucune de ces formations ne semble être mesure d’empêcher les Françaises, vice-championnes olympiques en titre, d’atteindre les demi-finales.

Avant ce quart de finale, les Bleues vont attendre trois longues journée sans compétition. Pour Edwige Lawson-Wade, meneuse de l’équipe, il va falloir rester concentrée : "On va crescendo. On est comme un rouleau compresseur. On use les autres équipes. Je suis un peu déçue qu’on ait trois jours de repos. Ca va être difficile de garder le rythme".

Sa coéquipière Sandrine Gruda, l’un des piliers de l’équipe, estime en revanche que ces quelques jours vont leur faire du bien : "Je suis un peu fatiguée. On a maintenant trois jours pour se ressourcer et s’entraîner".

Avec dépêches

Les plus belles actions du match Bélarus-France

Première publication : 24/06/2013

  • BASKET

    Euro-2013 : les "Braqueuses" restent invaincues après avoir battu la République tchèque

    En savoir plus

  • BASKET-BALL

    Les "Braqueuses" survolent l’Euro de basket

    En savoir plus

  • BASKET-BALL

    Basket : les "Braqueuses" superstars du championnat d'Europe

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)