Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Départementales en France : la droite gagne, la gauche encaisse, le FN trébuche (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Départementales en France : la droite gagne, la gauche encaisse, le FN trébuche (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Grèce : Tsipras veut "un compromis honnête" avec les créanciers

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Jackson Pollock et le Moyen-Orient "

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Départementales : un humour déplacé ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Quelle gauche ?"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Nigeria attend dans la fébrilité les résultats de la présidentielle

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Antonio Costa : "Avec l'Euro, il y a quelques gagnants mais beaucoup de perdants"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Évasion fiscale : l'Europe joue la transparence... jusqu'au bout ?

En savoir plus

EUROPE

Tuerie de Chevaline : le frère d'une des victimes arrêté près de Londres

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/06/2013

Zaid al-Hilli, soupçonné d'avoir participé à un complot pour commettre le meurtre de son frère Saad al-Hilli assassiné le 5 septembre dernier près d'Annecy aux côtés de son épouse et de sa belle-mère, a été arrêté lundi en Grande-Bretagne.

Neuf mois après le drame, l’enquête sur la tuerie de Chevaline, qui a coûté la vie à quatre personnes près d’Annecy, dans l'est de la France, a connu lundi 24 juin une avancée avec l’arrestation d’un suspect par la police britannique lundi matin.

Le procureur de la République d'Annecy Eric Maillaud a, en effet, confirmé l'interpellation du frère de Saad al-Hilli, Britannique d'origine irakienne de 50 ans retrouvé mort dans sa voiture, aux côtés de sa femme Iqbal, 47 ans, et de sa belle-mère Suhaila al-Allaf, 74 ans, le 5 septembre dernier. Le magistrat a également indiqué la perquisition du domicile britannique de Zaid al-Hilli ainsi que le golf dont  il est le gérant .

"Nous avons estimé qu'il y avait suffisamment de charges pour l'entendre sous le régime de la garde à vue", a indiqué Éric Maillaud. "Nous devons lui poser des questions sur son emploi du temps, ses relations avec son frère et l'héritage familial", a ajouté le magistrat interrogé par l'AFP.

"Un homme de 54 ans a été arrêté dans une maison de Chessington, dans le Surrey, vers 07h30 et est actuellement en garde à vue où il sera soumis à interrogatoire", avait annoncé la police britannique dans un premier temps, sans aucune précision sur l’identité de l’homme.

Le quinquagénaire soupçonné "d'avoir participé à un complot pour commettre un meurtre", ont précisé les enquêteurs britanniques dans un communiqué, a été placé en détention et sera soumis à un interrogatoire, selon une source française proche du dossier.

Outre les trois victimes britanniques, un cycliste français, Sylvain Mollier, avait également été tué par balles sur un chemin forestier de Chevaline. Les deux fillettes du couple al-Hilli, présentes sur les lieux du crime, ont quant à elle survécu au massacre.

Avec dépêches

Première publication : 24/06/2013

  • FRANCE

    Tuerie de Chevaline : Zainab, la petite rescapée, n'a vu qu'un seul "méchant"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Tuerie de Chevaline : le cycliste qui a découvert les corps témoigne pour la première fois

    En savoir plus

  • FRANCE

    Tuerie de Chevaline : les enquêteurs privilégient trois "pistes essentielles"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)