Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

SPORT

Élimination surprise de Rafael Nadal dès le premier tour de Wimbledon

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/06/2013

Choc à Wimbledon : Rafael Nadal a été éliminé du tournoi dès le premier tour par le Belge Steve Darcis, 135e joueur mondial. L’Espagnol s'est incliné en trois sets (7-6, 7-6, 6-4).

Rafael Nadal a été éliminé dès le premier tour de Wimbledon par le Belge Steve Darcis, 135e mondial, auteur d'une énorme surprise en s'imposant en trois sets 7-6 (7/4), 7-6 (10/8), 6-4 lundi.

C'est la première fois de sa carrière que Nadal, vainqueur sur le gazon londonien en

Belle entrée en matière des Français à Wimbledon

Les Français ont réussi leur entrée en matière à Wimbledon lundi en plaçant dix joueurs au deuxième tour, parmi lesquels un Jo-Wilfried Tsonga impressionnant de facilité face au Belge David Goffin.

Sept autres Français sont passés dans le tableau masculin: Adrian Mannarino, Julien Benneteau, Guillaume Ruffin, Kenny De Schepper, Benoît Paire et Stéphane Robert, qui s'y affronteront, et Nicolas Mahut.

Chez les femmes, Alizé Cornet a validé son ticket pour le deuxième tour en dominant l'Américaine Vania King, tout comme la N.1 française Marion Bartoli.


 

2008 et 2010, perd au premier tour d'un tournoi du Grand Chelem.

Autre preuve de l'immense sensation qui a secoué Wimbledon dès son jour d'ouverture, l'Espagnol ne s'était encore jamais incliné en Grand Chelem contre un joueur aussi mal classé que Darcis, 135e mondial à 29 ans.

L'année dernière déjà, Nadal avait quitté le tournoi précocement avec une défaite au deuxième tour contre le Tchèque Lucas Rosol.

Il souffrait alors le martyre à cause de son genou gauche qui l'a contraint ensuite de s'absenter du circuit pendant sept mois.

Revenu en février dernier, il a réussi un retour extraordinaire en se hissant en finale des neuf tournois qu'il a disputés pour sept titres au total, dont celui décroché il y a deux semaines à Roland-Garros.

Mais lundi, la douleur au genou, bandé comme d'habitude, semble l'avoir rattrapé puisque Nadal est apparu de plus en plus diminué au fil de la partie, même si, comme d'habitude, il n'a pas voulu s'étendre sur le sujet.

"Je ne veux pas parler de mon genou cet après-midi. Tout ce que je pourrais dire sonnerait comme une excuse. Et je n'ai pas envie de ça. Ce n'est pas le bon jour pour en parler. C'est le sport, parfois on joue bien, parfois on joue mal, aujourd'hui pas grand-chose n'a fonctionné pour moi", a-t-il dit, refusant de valider la comparaison avec sa défaite de l'année dernière face à Rosol.

"C'est difficile de s'adapter au gazon, c'est sans doute la surface à la plus exigeante pour moi. Je n'ai pas trouvé mon rythme", a-t-il ajouté.

Avant le tournoi, qu'il a abordé sans le moindre tournoi de préparation sur gazon dans les jambes, il avait déjà confié son appréhension de retrouver une surface très exigeante pour les articulations.

En difficulté sur son revers dès le départ, il a eu de plus en plus de mal à se déplacer pour voir s'arrêter sa série de 22 victoires consécutives depuis sa défaite face à Novak Djokovic en finale de Monte-Carlo à la mi-avril.

C'est ainsi que Darcis, improbable héros avec ses 12 éliminations au premier tour d'un Grand Chelem en 18 occasions, a créé l'événement dès le premier jour sur le court N.1 de Wimbledon avec un ace sur la balle de match.

"Personne n'attendait ma victoire aujourd'hui. D'accord Nadal n'a pas joué son meilleur tennis et je savais qu'un premier match sur gazon est toujours difficile. Mais c'est une grande victoire pour moi", a déclaré le Belge, 44e mondial en 2008 qui n'avait gagné qu'un match jusque-là à Wimbledon.

"Oui mais j'ai toujours bien joué sur gazon, même si ça n'a pas forcément été le cas dans ce tournoi. J'avais d'ailleurs déjà battu un Top 10 ici sur le Central avec Berdych l'année dernière aux JO", a ajouté Darcis.

Alors que le Belge retrouvera le Polonais Lucasz Kubot au deuxième tour, la défaite de Nadal libère un peu la voie à Roger Federer, placé dans la même partie de tableau que l'Espagnol et facile vainqueur du Roumain Victor Hanescu lundi lors du match d'ouverture sur le Central.

AFP

 

Première publication : 24/06/2013

  • TENNIS - ENTRETIEN

    "Roger Federer ne finira pas dans le top 3 cette saison"

    En savoir plus

  • TENNIS

    Roland-Garros : Rafael Nadal, le grand huit !

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)