Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

FRANCE

Les groupuscules d'extrême droite Troisième voie et JNR annoncent leur dissolution

© AFP

Dernière modification : 25/06/2013

Après la mort de Clément Méric, le gouvernement avait lancé une procédure de dissolution contre les groupuscule d'extrême droite Troisième voie et les Jeunesses nationalistes révolutionnaires. Mais leur leader Serge Ayoub a pris les devants.

Le groupuscule d'extrême droite Troisième Voie et son service d'ordre les Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR), menacés de dissolution par le gouvernement, se sont dissous, a annoncé mardi à la presse leur chef Serge Ayoub.

"J'ai dissous pour l'honneur, pour ne pas être dissous par d'autres. Ces tartufferies, c'est fini", a-t-il déclaré, précisant que la dissolution était enregistrée depuis "une semaine" à la préfecture.

Le gouvernement "n'a plus aucune raison de nous dissoudre", a ajouté Serge Ayoub alias "Batskin", une figure des skinheads d'extrême droite aujourd'hui vétéran de la mouvance.

Le gouvernement avait lancé il y a deux semaines les procédures de dissolution de groupes d'extrême droite après le décès du militant anti-fasciste Clément Méric, le 5 juin suite à une rixe à Paris avec des skinheads. Les personnes mises en examen après la mort de cet étudiant de Sciences Po de 18 ans, dont l'auteur présumé des coups mortels, sont des sympathisants de Troisième Voie.

Le gouvernement avait annoncé que les décrets de dissolution devaient être présentés en Conseil des ministres fin juin ou début juillet.

Avec ses 20 à 30 membres, les JNR forment une sorte de service d'ordre de Troisième voie, créé en 2010 par Serge Ayoub. Crâne rasé, vêtus de noir, les JNR, qui ont participé en mai au traditionnel défilé parisien de l'extrême droite radicale, arborent parfois une devise héritée des fascistes italiens: "Croire, obéir, combattre".

"Nous sommes très déterminés et nous serons même impitoyables à l'égard de ceux qui nient les valeurs de la République, qui portent la haine", a plusieurs fois déclaré récemment le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls.

Mardi, la préfecture du Rhône a annoncé parallèlement qu'une procédure de dissolution avait été également engagée à l'encontre des groupes d'extrême droite "Jeunesses nationalistes" et "L'Oeuvre française".

Ces procédures de dissolution s'ajoutent à une liste de près d'une soixantaine d'organisations ou groupes politiques dissous par le pouvoir depuis 1958. La dernière dissolution remonte à 2012 et concernait un groupuscule islamiste, Forsane Alizza ("Les Cavaliers de la Fierté").

AFP

Première publication : 25/06/2013

  • FRANCE

    Mort de Clément Méric : vers une dissolution de Troisième Voie ?

    En savoir plus

  • FRANCE - REPORTAGE

    Mort de Clément Méric : "La Manif pour tous a jeté de l'huile sur le feu !"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Clément Méric, le militant antifasciste agressé par des skinheads, est mort

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)