Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : un sursaut possible ?

En savoir plus

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre l'État islamique

    En savoir plus

  • En direct : le "non" à l'indépendance de l'Écosse remporte 55,3 % des voix

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Ebola : l'infirmière française contaminée reçoit un traitement expérimental

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

    En savoir plus

  • Après le "non" de l’Écosse, la Catalogne prépare son propre référendum

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • À Washington, Petro Porochenko réclame et obtient plus de soutien des États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao écope de six mois de suspension

    En savoir plus

  • Alibaba lève plus de 25 milliards de dollars à Wall Street

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

Asie - pacifique

Désavouée par son parti, le Premier ministre Julia Gillard poussée à la démission

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/06/2013

Le Premier ministre australien, Julia Gillard, a été désavouée lors d'un vote de confiance des députés de sa formation, le Parti travailliste. Elle a été battue par son grand rival, Kevin Rudd, qu'elle avait remplacé à ce poste il y a trois ans.

Le Premier ministre d'Australie, Julia Gillard, a été désavouée mercredi lors d'un vote de confiance des députés de sa formation, le Parti travailliste, à quelques semaines des élections parlementaires, et sa démission est attendue sous peu.

Elle n'a remporté que 45 votes en sa faveur, contre 57 pour son grand rival, Kevin Rudd, ancien Premier ministre qu'elle avait poussé dehors il y a trois ans.

Gillard, première femme à devenir Premier ministre dans l'histoire de l'Australie, avait indiqué peu avant le vote qu'elle quitterait la politique si elle perdait.

Le Premier ministre doit à présent prévenir le gouverneur général Quentin Bryce, le représentant du chef de l'Etat australien --la reine Elizabeth d'Angleterre-- qu'elle démissionne de ses fonctions, un geste attendu pour jeudi. Kevin Rudd, 55 ans, alors la remplacera.

"L'humeur était sombre", a déclaré Chris Hayes, chargé de comptabiliser les votes.

Selon des informations non confirmées, Wayne Swan, Trésorier au sein du gouvernement et soutien de Mme Gillard, a remis sa démission.

Depuis des mois, le parti travailliste est donné largement perdant face au parti conservateur mené par Tony Abbott pour les élections du 14 septembre.

Ces derniers jours, la presse australienne bruissait à nouveau d'une énième contestation menée par Kevin Rudd, ancien Premier ministre travailliste que Julia Gillard avait poussé dehors sans ménagement en juin 2010.

Le vote de ce mercredi était le 3e vote de confiance à son encontre au sein du parti travailliste, en à peine plus d'un an.

Rudd, 55 ans, a été chef du gouvernement entre 2007 et 2010. Critiqué notamment pour sa gestion autoritaire, il avait été démis à l'issue d'un vote de l'exécutif travailliste qui avait désigné Julia Gillard pour prendre sa suite.

AFP

Première publication : 26/06/2013

  • AUSTRALIE

    Le Premier ministre australien maintenu à la tête du Parti travailliste

    En savoir plus

  • AUSTRALIE

    Démission du chef de la diplomatie australienne sur fond de rivalités avec son Premier ministre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)