Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

Moyen-orient

Pro et anti-Morsi s'affrontent : au moins un mort et 237 blessés

© AFP

Vidéo par Christophe DANSETTE

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/06/2013

Quelques heures avant le discours à la nation du président égyptien, au moins une personne a été tuée et 237 autres blessées dans des heurts entre opposants et partisans de Mohamed Morsi dans la ville de Mansoura, au nord du Caire.

La mobilisation ne faiblit pas pour les opposants et les partisans du président égyptien Mohamed Morsi, qui se tiennent tête dans les rues égyptiennes. Des centaines d’entre eux se sont affrontés à coups de pierres mercredi 26 juin à Mansoura, dans le delta du

Mohammed Morsi estime que la démocratie est en danger

Dans un discours à la nation retransmis à la télévision, le président Mohamed Morsi a estimé mercredi que l'affrontement politique actuel menaçait la démocratie et risquait de plonger l'Egypte dans le chaos.

"La polarisation politique et les conflits ont atteint un stade qui menace notre expérience démocratique naissante et qui menace d'entraîner l'ensemble de la nation dans un état de paralysie et de chaos", a-t-il déclaré.

Le président égyptien a reconnu avoir commis des erreurs, mais il a également accusé sans les nommer des "ennemis de l'Egypte" coupables à ses yeux de vouloir saboter le système démocratique issu de la révolution de 2011.

Nil, faisant au moins un mort et plus de 237 blessés, selon le gouvernement. Des sources médicales à l'hôpital international de Mansoura dans le delta du Nil ont également fait état de victimes atteintes par balles.

Les opposants à Mohamed Morsi l'accusent d'avoir détourné au profit de son camp la révolution de 2011 qui a mis fin au régime de Hosni Moubarak, et appellent à une mobilisation massive le 30 juin, jour anniversaire de son investiture.

Les heurts ont éclaté lorsque des opposants ont lancé des ordures sur un rassemblement pro-Morsi dans la région de Mansoura, selon un responsable de la sécurité. Des échauffourées se sont produites également dans la ville voisine de Tanta, mais on ignore dans l'immédiat si ils ont fait des victimes. Des rassemblements d'opposants ont eu lieu à travers tout le pays sans accrochages.

Ces violences sont survenues quelques heures avant un discours du chef de l'État.

Des opposants rassemblés au sein du groupe Tamarod (rébellion, en arabe) affirment avoir rassemblé 15 millions de signatures pour demander une élection présidentielle anticipée, alors qu'un clivage croissant fait redouter de nouvelles violences dans le pays.

Au Caire, sur la place Tahrir, épicentre de la révolte de 2011 qui a renversé le régime de Hosni Moubarak, des centaines de manifestants anti-Morsi s'étaient rassemblés en attendant le discours du président.
 

Avec dépêches

 

Première publication : 26/06/2013

  • ÉGYPTE

    Les islamistes manifestent pour soutenir Morsi et "sauver la révolution"

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Affrontements au Caire entre pro et anti-Morsi

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Bassem Youssef, le plus populaire des Égyptiens, ne se taira pas

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)