Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Amnesty dénonce les violences faites aux femmes en Égypte

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : la loi anti-djihad de Cazeneuve

En savoir plus

FOCUS

L'essor d'un bouddhisme radical

En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Maintenant, fais tes prières" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Bagdad accuse les forces kurdes de la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

  • Vidéo : à Tel-Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

Sports

Roger Federer tombe de son trône à Wimbledon

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/06/2013

Roger Federer a été éliminé à la surprise générale dès le deuxième tour de Wimbledon par l'Ukrainien Sergiy Stakhovsky, 116e joueur mondial. Le Suisse avait remporté sept fois ce tournoi.

Une page de l'histoire du tennis s'est tournée mercredi à Wimbledon avec l'élimination dès le deuxième tour de Roger Federer, battu par l'Ukrainien Sergiy Stakhovsky, 116e joueur mondial, en quatre sets.

La défaite du tenant du titre et septuple vainqueur du tournoi, battu 6-7 (5/7), 7-6 (7/5), 7-5, 7-6 (7/5) sur le Central, constitue à la fois une immense sensation et la fin d'une série extraordinaire.

Depuis Roland-Garros 2004, Federer avait atteint au moins les quarts de finale de chacun des 36 tournois du Grand Chelem qui ont suivi, pour remporter un total de 17 titres majeurs, le dernier sur le même court l'année dernière.

Cette série, un record qu'on voit mal être battu un jour, a été interrompue par un joueur davantage connu pour être le porte-parole des "petits" joueurs sur le circuit que pour ses résultats, malgré une percée au 31e rang en 2010.

Jouant un tennis résolument offensif, l'Ukrainien de 27 ans est seulement devenu le deuxième joueur classé en dehors des cent premiers mondiaux à battre Federer en Grand Chelem, onze ans après Mario Ancic à Wimbledon.

"Je n'arrive pas à y croire, j'ai joué mon meilleur tennis mais ce n'était presque pas suffisant pour battre Roger. Quand on joue Roger à Wimbledon, c'est jouer deux personnes à la fois: Roger Federer et son double qui a écrit l'histoire ici. C'est magique. Je ne pouvais pas jouer mieux, tout est rentré, c'était fantastique", a commenté l'improbable héros du jour.

Rupture

C'est ainsi dans le théâtre de ses plus grands exploits que Federer a subi son échec le plus retentissant qui va irrémédiablement relancer les thèses du déclin, alors que le Suisse approche de ses 32 ans.

Sa défaite, seulement comparable à un hypothétique revers de Rafael Nadal à Roland-Garros, marque une vraie rupture dans l'histoire du tennis.

Battu au bout d'une journée homérique, marquée par le forfait de Victoria Azarenka, l'abandon de Jo-Wilfried Tsonga et la défaite de Maria Sharapova, le Suisse va déjà sortir du Top 4 mondial pour la première fois depuis dix ans.

Il quitte le tournoi deux jours après son vieux rival Rafael Nadal et laisse un boulevard à Andy Murray dans la deuxième moitié du tableau où le Britannique est désormais débarrassé de tous ses principaux rivaux.

Incapable de prendre le service de son adversaire, hormis une fois pour revenir à hauteur dans le quatrième set, Federer s'est incliné à la régulière.

Après un premier set remporté de justesse, il n'a jamais réussi à trouver une ouverture. Il a sauvé une première balle de match sur le service de son adversaire d'un superbe passing en coup droit. Mais il a ensuite, alors qu'il était sur son engagement, mis un revers banal dans le couloir.

Federer, qui n'avait plus perdu contre un joueur en dehors du Top 100 depuis sa défaite face à Richard Gasquet à Monte-Carlo en 2005, était en lice pour un huitième victoire à Wimbledon, un de mieux que Pete Sampras.

Nadal est devenu le premier joueur de l'histoire à réussir le grand huit il y a deux semaines seulement à Roland-Garros.

Arrivé en confiance à Londres après un titre à Halle, Federer n'a pas réussi à imiter l'Espagnol, laissant dubitatif quant à ses chances de gagner un jour encore un tournoi du Grand Chelem.
 

AFP

Première publication : 26/06/2013

  • TENNIS

    Blessé, Jo-Wilfried Tsonga jette l'éponge à Wimbledon

    En savoir plus

  • TENNIS

    Élimination surprise de Rafael Nadal dès le premier tour de Wimbledon

    En savoir plus

  • TENNIS - ENTRETIEN

    "Roger Federer ne finira pas dans le top 3 cette saison"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)