Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Syrie: la Turquie sur tous les fronts

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : au Niger, les enfants de plus en plus touchés par la malnutrition

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Tonino Benacquista, roi du romanesque

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Montebourg, Sarkozy : leurs propositions pour redresser l'économie française

En savoir plus

LE DÉBAT

Destruction des mausolées de Tombouctou : un procès historique devant la CPI

En savoir plus

LE DÉBAT

Destruction des mausolées de Tombouctou : un procès historique devant la CPI (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

L'État français a-t-il volontairement omis des détails dans un rapport sur Renault ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Renzi, Merkel et Hollande sont sur un bateau"

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 27/06/2013

"Maudit gazon"

© France 24

Presse internationale, Jeudi 27 juin. Au menu de la presse internationale ce matin, une décision importante sur le mariage homosexuel aux Etats-Unis, le marathon d’une élue texane, l’effervescence médiatique autour de Mandela, et le gazon de Wimbledon.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale avec cette décision de la Cour suprême américaine, qui a invalidé hier une loi définissant le mariage comme l'union d'un homme et  d'une femme.
 
Cette décision, explique The International Herald Tribune, constitue une victoire majeure pour les défenseurs des droits homosexuels aux Etats-Unis, puisqu’elle signifie que les couples homosexuels mariés pourront  prétendre désormais aux mêmes prestations sociales fédérales que les couples mariés hétérosexuels.
 
«C’est une victoire pour le mariage homosexuel», confirme The Washington Post, qui parle d’une décision dans la lignée des avancées obtenues depuis six mois, mais qui est toutefois suffisamment ambiguë pour éviter des réactions trop violentes dans une société américaine qui reste extrêmement divisée sur la question du mariage gay.
 
Cette décision en tout cas réjouit la communauté homosexuelle et… l’industrie du mariage. Le site slate raconte qu’un magazine spécialisé dans ce domaine a immédiatement lancé dans la foulée de cette décision une version web pour les gays, qui n’ont eu à attendre que quelques minutes pour avoir droit eux aussi à une flopée de conseils sur le choix des assortiments de table, la possibilité de choisir son chien comme demoiselle d’honneur, etc.
 
Les Etats-Unis où une sénatrice démocrate est parvenue in extremis à repousser le vote d'une loi qui visait à réduire considérablement l'accès à l'avortement au Texas. Les Etats-Unis appellent ça le filibuster, ça consiste à prononcer un interminable discours en session parlementaire pour faire capoter le vote d'une loi - à voir dans The Independent. La sénatrice démocrate du Texas qui s’est livrée à l’exercice s’appelle Wendy Davis. Elle a réussi son pari: éviter au Texas la fermeture de 37 des 42 cliniques qui pratiquent l’avortement dans l’état.
 
On passe en Afrique du Sud, où l’effervescence médiatique autour de la disparition annoncée de Nelson Mandela commence à exaspérer l’opinion. The New York Times se fait l’écho ce matin des critiques émises par l’un de ses plus proches amis, Mac Maharaj. Le journal revient sur la frénésie médiatique autour de l’hôpital de Prétoria où Mandela se trouve. Une présence massive perçue comme une intrusion par de nombreux Sud Africains, qui apostrophent les journalistes en leur demandant ce qu’ils font là. «Il n’est pas encore mort» leur disent-ils.
 
On termine avec tout autre chose, les critiques qui fusent toute part au sujet, cette fois… du gazon de Wimbledon. Le tournoi est devenu le théâtre d'une cascade d'abandons et de forfaits, et pas des moindres: Jo-Wilfried Tsonga, John Isner ou encore Steve Darcis ont dû jeter l'éponge; Maria Sharapova, éliminée, a failli en faire de même. De quoi s'interroger sur la qualité du gazon anglais, et même faire la Une de la presse anglo-saxonne: «De nouveaux courts, s’il vous plaît» va jusqu’à demander The Independent.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/08/2016 Revue de presse internationale

"Renzi, Merkel et Hollande sont sur un bateau"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 23 août, la rencontre, hier, entre Matteo Renzi, Angela Merkel et François Hollande, pour "relancer le projet européen",...

En savoir plus

23/08/2016 Revue de presse française

Nicolas Sarkozy : "Le pire, c'est qu'il peut gagner"

Au menu de cette revue de presse française, mardi 23 août, l’officialisation de la candidature de Nicolas Sarkozy à la primaire du parti Les Républicains, les deux jours à bord...

En savoir plus

22/08/2016 Revue de presse française

"La gauche façon puzzle"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 22 août, la multiplication des candidatures à gauche, celle, attendue, de Nicolas Sarkozy, un sondage sur les Français et...

En savoir plus

22/08/2016 Revue de presse internationale

"Saudade de Rio"

Au menu de cette revue de presse internationale, lundi 22 août, l’attentat qui a fait plus de 50 morts, ce week-end, en Turquie, l’ouverture du procès devant la Cour pénale...

En savoir plus

19/08/2016 revue de presse

"Hollande, le pari risqué du confessionnal"

Au menu de cette revue de presse française, les conversations privées de François Hollande, la Corse à cran mais sans burkini et mille raisons d'être heureux en France.

En savoir plus