Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Premiers de corvée"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Non, l'attentat de Mogadiscio n'a pas été oublié par les médias

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : au moins 3 morts à Sokodé

En savoir plus

LE DÉBAT

Lutte contre le groupe état islamique en Syrie, les jihadistes perdent le contrôle de Raqqa

En savoir plus

LE DÉBAT

Lutte contre le groupe état islamique en Syrie, les jihadistes perdent le contrôle de Raqqa

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Virginie Calmels : "le danger, c'est que les femmes se victimisent"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Virginie Calmels : "Emmanuel Macron a réussi à faire exploser la gauche mais la droite résiste"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Pascal Légitimus : un illustre Inconnu

En savoir plus

FOCUS

Lutte contre le terrorisme en France : l'opération sentinelle à bout de souffle?

En savoir plus

Sports

Le Brésil en finale de la Coupe des confédérations

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/06/2013

Le Brésil s'est qualifié pour la finale de la Coupe des confédérations, mercredi soir, en battant l'Uruguay 2 à 1 à Belo Horizonte. Pendant ce temps-là, plusieurs dizaines de milliers de Brésiliens ont continué à manifester.

Le Brésil, double tenant du titre, s'est qualifié mercredi 26 juin pour la finale de la Coupe des Confédérations organisée sur son sol en battant l'Uruguay en demi-finale (2-1), à Belo Horizonte

La Seleçao disputera la finale au Maracana de Rio de Janeiro, dimanche à 22h GMT, contre le vainqueur de la demi-finale Espagne-Italie, programmée jeudi 27 juin à Fortaleza à 19h GMT.

Le Brésil s'est imposé grâce à des buts de Fred (41e) et Paulinho (86e), sur deux passes décisives de Neymar, alors que Cavani avait égalisé (48e). Le gardien brésilien Julio Cesar avait détourné en début de partie un penalty de Forlan (15e).

Les manifestations continuent

La victoire de leur équipe n'a pas fait décolérer les manifestants brésiliens, qui étaient encore plusieurs dizaines de milliers à protester, mercredi, malgré les concessions du Congrès, la veille, concernant certaines de leurs revendications. La police déployée en nombre avait fermé le centre de Brasilia à la circulation avant les défilés du jour.

À Belo Horizonte, en marge de la demi-finale entre le Brésil et l'Uruguay, 50 000 personnes ont manifesté pour l'amélioration des systèmes éducatifs et sanitaires. Cibles de jets de pierres, les forces de l'ordre ont riposté à coups de grenades
lacrymogènes.

Premières mesures du Congrès

Près de deux semaines après le début de cette vague de contestation sans précédent depuis 20 ans, le Congrès a rejeté un projet d'amendement à la Constitution visant à limiter les pouvoirs des juges d'instruction. Aux yeux des manifestants, il s'agissait d'un moyen de mettre les responsables politiques soupçonnés de corruption à l'abri des poursuites.

Un projet de loi qui propose d'allouer une part des revenus pétroliers à l'éducation et à la santé a par ailleurs été adopté dans la nuit à l'Assemblée. Le Sénat devait quant à lui se prononcer dans la journée sur un durcissement des peines dans les affaires de corruption.

Avec dépêches

Première publication : 27/06/2013

  • BRÉSIL

    Dilma Rousseff propose des investissements et un référendum pour sortir de la crise

    En savoir plus

  • BRÉSIL

    Les manifestants sceptiques après le discours de Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • BRÉSIL

    En images : les manifestants donnent de la voix à Brasilia

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)