Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Economie

La Cour des comptes en rajoute sur le dérapage du déficit français

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/06/2013

Le déficit français pourrait atteindre 4 % fin 2013 a indiqué, ce jeudi, la Cour des comptes alors que l'État s'est fixé 3,7 %. L'institution ne juge cependant pas utile de prendre des mesures supplémentaires de réduction des dépenses.

Alors que le gouvernement et l'opposition de droite et du centre se livrent à une bataille sur l'ampleur du déficit français pour 2013, la Cour des comptes vient ajouter son grain de sel.

L'institution, dans un rapport rendu public jeudi 27 juin, va dans le sens des députés de droite. Elle estime en effet peu probable que la France atteigne, en fin d'année, un déficit de 3,7% du PIB. "Il ne faut pas exclure l'hypothèse d'un déficit effectif se situant autour de 4 % du PIB", a commenté jeudi le Premier président de la Cour des comptes, Didier Migaud.

Baisse des recettes fiscales

Si la croissance française était plus basse que les prévisions du gouvernement pour 2013, soit +0,1 %, comme l'affirment la plupart des observateurs, le déficit public devrait se creuser d'après le rapport. Pour les auteurs de ce document, une détérioration de la situation économique se traduirait par une baisse des recettes fiscales, ce qui aggraverait le bilan des finances publiques.

Reste que la Cour des comptes ne rejoint pas les députés de l'opposition sur leur proposition de prendre davantage de mesures pour réduire les dépenses publiques. Auditionné par la commission des Finances de l'Assemblée nationale, Didier Migaud a néanmoins jugé un collectif budgétaire inutile. "Compte tenu de l'ampleur de l'effort programmé et de l'atonie de la croissance économique, la Cour considère qu'il n'y a pas lieu d'envisager des mesures de rééquilibrage en cours d'année", a-t-il expliqué.

Avec dépêches

Première publication : 27/06/2013

  • POLITIQUE FRANÇAISE

    Les textes de loi sur la transparence passent l'obstacle de l'Assemblée nationale

    En savoir plus

  • FRANCE

    Déficit français : le ton monte entre le gouvernement et l'opposition

    En savoir plus

  • FRANCE

    Conférence sociale : Hollande plaide pour un contrat d'apprentissage "avec embauche"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)