Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Ajax Amsterdam - PSG en direct

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Kevin Rudd prend la tête du gouvernement australien à la place de Julia Gillard

© AFP

Vidéo par Christophe DANSETTE

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/06/2013

Kevin Rudd, 55 ans, est redevenu Premier ministre d'Australie, jeudi matin, au lendemain d'un vote au sein du Parti travailliste qui a écarté Julia Gillard de la tête du gouvernement. Six ministres ont démissionné.

Kevin Rudd est redevenu officiellement, jeudi 27 juin au matin, Premier ministre d'Australie. Il remplace Julia Gillard, mise en minorité la veille lors d'un vote de confiance au sein du Parti travailliste, quasiment trois ans jour pour jour après qu'elle eût délogé Kevin Rudd de ces mêmes fonctions.

"Je ferai du mieux que je peux", a déclaré le nouveau chef de gouvernement après avoir été nommé à son poste par le gouverneur général Quentin Bryce, à Canberra, la capitale administrative du pays.

Kevin Rudd, qui a aussi pris la tête du Parti travailliste, devra conduire sa formation aux élections parlementaires prévues le 14 septembre, et qui s'annoncent difficiles pour le parti au pouvoir selon tous les sondages.

Gillard quitte la politique

Six ministres de premier plan, dont le Trésorier du gouvernement, Wayne Swan, qui soutenaient l'ancienne Premier ministre, ont démissionné. Julia Gillard, 51 ans, a annoncé qu'elle quittait la politique.

Kevin Rudd, 55 ans, a dirigé le pays entre 2007 et 2010. Il était parvenu à amener les travaillistes au pouvoir après 11 ans de gouvernement conservateur et jouissait alors d'une bonne cote. Mais ses maladresses, son autoritarisme, voire sa mégalomanie selon des collègues travaillistes, avaient provoqué un putsch interne au parti.

Remplacé à l'été 2010 par Julia Gillard, il était devenu son ministre des Affaires étrangères, avant de démissionner après avoir convoqué un premier vote de confiance à son encontre en février 2012.

Vers un avancement des élections ? 

Gillard, première femme Premier ministre de l'histoire de l'Australie, n'est jamais parvenue à être populaire et les sondages la donnaient perdante le 14 septembre. Kevin Rudd sait mieux séduire les électeurs, là encore selon les sondages, et son arrivée à la tête du parti et du gouvernement pourrait donner une impulsion aux travaillistes.

Les analystes prévoient que Kevin Rudd va avancer la date des élections au 24 août, afin de profiter de l'impulsion actuelle. Anthony Albanese, ministre des Transports dans le gouvernement Gillard et nommé jeudi vice-Premier ministre, a indiqué qu'il fallait en "discuter avec attention".

Rudd pourrait dès ce jeudi devoir se lancer dans l'arène, si l'opposition conservatrice, menée par Tony Abbott, présente une motion de défiance. Le gouvernement travailliste ne dispose pas de la majorité absolue au parlement.

Avec dépêches

Première publication : 27/06/2013

  • AUSTRALIE

    Le Premier ministre australien maintenu à la tête du Parti travailliste

    En savoir plus

  • AUSTRALIE

    Démission du chef de la diplomatie australienne sur fond de rivalités avec son Premier ministre

    En savoir plus

  • AUSTRALIE

    Désavouée par son parti, le Premier ministre Julia Gillard poussée à la démission

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)