Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Les défis diplomatiques de John Kerry

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • Virus Ebola : l'inquiétude grandit à travers le monde

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • L'Argentine de nouveau en défaut de paiement

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

Afrique

Obama ne se rendra pas au chevet de Mandela mais rencontrera sa famille

© AFP

Vidéo par Caroline DUMAY

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/06/2013

Le président américain Barack Obama, attendu en Afrique du Sud, ne rendra pas visite à Nelson Mandela, hospitalisé depuis près de trois semaines. Accompagné de sa femme, il devrait toutefois rencontrer des membres de la famille de "Madiba".

Manifestation anti-Obama à Prétoria

En visite en Afrique du Sud, le président américain Barack Obama ne se rendra pas au chevet de Nelson Mandela, toujours dans un état critique. Le couple Obama doit toutefois rencontrer des membres de la famille de l'ancien président sud-africain en privé, indique un responsable américain. "Par égard pour la paix et le confort de Nelson Mandela, et pour les souhaits de sa famille, [le président et son épouse] n'iront pas à l'hôpital", a précisé, à l'AFP samedi 29 juin, ce haut fonctionnaire sous couvert d'anonymat. Le couple présidentiel doit "rencontrer en privé des membres de la famille Mandela pour leur présenter leurs vœux et leurs prières en ce moment difficile", a-t-il ajouté.

Avant même d'atterrir à Pretoria vendredi soir, Barack Obama avait déclaré "ne pas avoir besoin d'une photo avec [Mandela]". "La dernière chose que je veux faire, c'est être indiscret à un moment où la famille est inquiète", avait-il poursuivi. Barack Obama a rencontré le héros de la lutte anti-apartheid en 2005, alors qu'il était jeune sénateur. Ils se sont depuis parlé à plusieurs reprises au téléphone.

L'héritage de Mandela au premier plan


En Afrique du Sud, "le président va parler de l'héritage de Nelson Mandela, et cela va occuper une grande part de notre temps en Afrique du Sud", a déclaré le conseiller adjoint à la sécurité américain Ben Rhodes. Barack Obama doit notamment rencontrer son homologue Jacob Zuma à Pretoria et visiter la célèbre township de Soweto samedi, avant de se rendre au Cap dimanche.

Le président américain doit se recueillir ensuite à l'île-bagne de Robben Island, où Nelson Mandela a passé dix-huit de ses vingt-sept années de détention dans les geôles de l'apartheid. Il s'agit d'une nouvelle étape symbolique pour le président américain, qui a déjà fait une halte remarquée jeudi sur l'île de Gorée, grand lieu de mémoire de la traite des Noirs au large de Dakar.

Manifestations

Mais Barack Obama doit aussi s'attendre à des manifestations. Des militants pro-Palestiniens, des opposants à l'usage de drones par l'armée américaine, des militants du Parti communiste sud-africain et des syndicalistes en effet prévu de protester au cours la visite du président américain.

Une cinquantaine d'étudiants musulmans se sont ainsi rassemblés dès vendredi après-midi devant l'ambassade américaine - non loin de l'hôpital où est soigné Nelson Mandela -, pour une prière de protestation. "Nous sommes ici pour protester contre la venue de M. Barack Hussein Obama. En tant qu'individus épris de liberté, nous n'avons pas de problème avec M. Barack Obama, mais nous avons un problème avec le président Barack Hussein Obama" et la "politique étrangère brutale" de son gouvernement, a expliqué l'imam Syed Sayeed.

Ils ont été rejoints par quelques dizaines de militants de la Cosatu, la grande confédération syndicale proche du pouvoir sud-africain, criant "l'impérialisme américain ça suffit, le capitalisme ça suffit". Nombre d'entre eux portaient des tee-shirts où était écrit "Non, Obama, vous ne pouvez pas emprisonner sans procès", en référence à la prison de Guantanamo.

Avec dépêches

Première publication : 28/06/2013

  • DIPLOMATIE

    Obama en Afrique : un moyen de contrecarrer l'influence chinoise ?

    En savoir plus

  • AFRIQUE DU SUD

    Reportage: "Grâce à Mandela, mes enfants savent lire et écrire"

    En savoir plus

  • REPORTAGE

    "Mandela est une source d'inspiration pour nous les Blancs"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)