Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

FRANCE

La vente de drones américains à la France, un contrat en bonne voie

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/06/2013

Une agence dépendante du Pentagone a notifié le Congrès américain, comme la procédure l'exige, de la possible vente de 16 drones de surveillance aux Français pour 1,5 milliard de dollars. Les parlementaires américains ne devraient pas s'y opposer.

L'Agence de coopération de sécurité et de défense américaine (DSCA), qui dépend du Pentagone, annonce avoir notifié, le 27 juin, au Congrès la "possible vente" à la France de 16 drones de surveillance MQ9 Reaper. Et ce, en application de la procédure dite "Foreign military sales" qui stipule que les parlementaires américains doivent valider toute vente d’armement à un pays étranger. Selon le communiqué de la DSCA, publié jeudi, il en coûtera à Paris 1,5 milliard de dollars (1,1 milliard d'euros). Outre le prix des drones, cette somme – une estimation - comprend les stations mobiles au sol, la formation du personnel ou encore les pièces de rechange.

 
Définition

Les drones sont des aéronefs pilotés à distance qui permettent d'observer le terrain ou de servir de relai aérien. Certains d'entre eux sont spécialisés dans l'attaque. Ces engins se sont imposés dans les guerres modernes depuis les années 2000.

Afin de convaincre les parlementaires américains, ce qui ne devrait être qu’une formalité tant la DSCA est très favorable à la vente, la France est présentée dans le document comme "l'une des puissances politiques et économiques majeures en Europe et dans l'Otan et un allié des États-Unis ". L’Agence de coopération estime "qu’il est vital pour l'intérêt national américain d'aider la France à développer et maintenir une capacité de défense forte et réactive" et "d'accroître l'interopérabilité entre les forces américaines et françaises". Enfin, cette dernière estime qu’une telle transaction n’aura aucune incidence sur l'équilibre militaire. "Il n'y aura aucun impact défavorable sur la sécurité de la défense américaine", indique-t-elle au Congrès.
 
La France a "raté le rendez-vous des drones"
 
 
En attendant un drone de nouvelle génération espéré pour la prochaine décennie et qui pourrait faire l'objet d'une coopération européenne, la France avait le choix entre deux options : moderniser son drone actuel, le Harfang d'EADS, dont le contrat arrive à échéance fin 2013, ou acheter des drones américains ou israéliens. C’est donc la deuxième option qui a été favorisée par Paris, qui répond ainsi à l’un des axes prioritaires du Livre blanc de la Défense, présenté le 29 avril dernier.

 

Première publication : 28/06/2013

  • FRANCE

    La France a un besoin "urgent" de drones de combat, selon Le Drian

    En savoir plus

  • ARMÉE

    Paris négocie l'achat de drones américains et israéliens

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le Livre blanc de la Défense prévoit la suppression de 24 000 postes en quatre ans

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)