Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Louis Schweitzer : "La dette perpetuelle, c'est mieux que de laisser crever la Grèce !"

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Crimée, symbole d'une nouvelle Guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

France : le dialogue social est-il en panne ?

En savoir plus

TECH 24

Drones : comment les arrêter ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Grèce : Berlin lâche du lest

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les mille et une vies de Daniel Russo

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : la police dans la ligne de mire des Taliban

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Le cognac, la liqueur des dieux

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Jihadi John", le bourreau britannique de l'EI, démasqué

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 30/06/2013

La campagne de Mohammed Morsi pour défendre son bilan

Aujourd’hui sur le Net, Mohammed Morsi investit la Toile pour défendre le bilan de sa première année au pouvoir. Le compte Instagram de Benjamin Netanyahou est la risée du web. Et le maire d’Ankara s’en prend aux médias étrangers sur Twitter.

La campagne de Mohammed Morsi pour défendre son bilan

Le président égyptien Mohammed Morsi a lancé, la semaine dernière, une campagne en ligne visant à défendre le bilan de sa première année au pouvoir. Libellée «Morsi First Year », en français « première année de Morsi », elle vise à répertorier les succès et les difficultés rencontrés par le chef d’état depuis son élection en juin 2012.

En plus d’avoir créé un site entièrement dédié à ce premier état des lieux, la présidence égyptienne a également pris d’assaut les réseaux sociaux. Cette page Facebook détaille ainsi les défis que le chef d’Etat compte désormais relever dans des domaines allant de la santé à l’énergie.

Une campagne qui s’appuie également sur Twitter. Mohammed Morsi communique ainsi via le compte créé pour l’occasion, tout en invitant ses concitoyens à faire part de leur sentiment avec le mot-clé #morsifirstyear. Certains en ont profité pour lui rendre hommage et se réjouir des droits acquis grâce à la Révolution. En revanche, d’autres ont détourné l’initiative en utilisant le mot clé pour critiquer les Frères Musulmans et la politique menée par l’administration du président.

En effet, un an après son arrivée au pouvoir, Mohammed Morsi semble de plus en plus contesté. Une opposition qui s’est notamment traduit, ces dernières semaines, par l’émergence du mouvement « Tamarrod », en français la rébellion. Sur cette vidéo postée sur Youtube, on voit des opposants dans le métro, priant les usagers de parapher une pétition réclamant le départ du président. À ce jour, ils prétendent avoir recueilli près de 15 millions de signatures dans la rue ou sur Internet. Point d’orgue de cette rébellion : la grande manifestation prévue dimanche pour fêter le premier anniversaire de l’investiture de Mohammed Morsi en l’appelant à quitter le pouvoir.


 

Le compte Instagram de Benjamin Netanyahou

Floues, mal cadrées, ou bien mises en ligne dans le mauvais sens… Voici quelques-unes des photos publiées sur le compte Instagram créé l’an dernier par les équipes de Benjamin Netanyahou pour raconter le quotidien du premier ministre israélien.

Des clichés dont la qualité contraste avec ceux affichées sur sa page Facebook et qui sont très critiqués sur les réseaux sociaux. Un blog a ainsi été lancé récemment pour compiler les pires photos de ce compte Instagram, qui sont ici accompagnées de légendes humoristiques pour se moquer du chef d’Etat. Par exemple, sous cette photo jugée trop peu lumineuse, Benjamin Netanyahou, son ministre des affaires étrangères Zeev Elkin, et le président russe Vladimir Poutine sont ainsi présentés comme des « hommes de l’ombre ».

Et la presse locale n’est pas en reste. Le quotidien Haaretz a récemment consacré un article à ce compte Instagram qui est qualifié d’échec retentissant en termes de communication politique. Un article qui conseille d’ailleurs au Premier ministre d’embaucher quelqu’un qui maîtrise réellement cet outil de partage de photos et de vidéos.

Des critiques auxquelles Benjamin Netanyahou a choisi de répondre avec humour dans cette vidéo tournée maladroitement et dans laquelle il affirme vouloir reprendre les choses en main. Avec la promesse inscrite sur ce tableau que les clichés publiés sur son compte Instagram seront désormais de bien meilleure facture.

 

La tendance du jour sur les réseaux sociaux

Alors que les manifestations anti-gouvernementales se poursuivent en Turquie, le maire d’Ankara Melih Gokcek mène depuis plusieurs jours une campagne en ligne contre les médias occidentaux. Après s’être attaqué sur Twitter à une journaliste du service turc de la BBC, l’élu s’en est pris à la chaîne CNN qu’il accuse de mensonges dans sa couverture du mouvement de contestation dans le pays. En réaction, des internautes locaux ont lancé un mot-clef voulant dire « Melih Gokcek est un provocateur » pour tourner le maire d’Ankara en dérision et dénoncer ses propos.



Une carte interactive des tweets envoyés depuis un mobile

Pour savoir d’où proviennent les tweets et de quel type de smartphone ils sont envoyés, il est désormais possible de consulter une carte interactive qui met en exergue les lieux d’où partent les messages et les systèmes d’exploitation mobiles utilisés pour les envoyer. On constate par exemple que la Grande-Bretagne et la moitié est des Etats-Unis tweetent davantage que le reste du monde. D’autre part, Apple fait la course en tête au niveau des appareils puisque la majorité des messages sont envoyés à partir d'iPhone, représentés par des points rouges sur la carte.


 

 

 

La vidéo du jour

« Juggling around Iceland », en français « jongler à travers l’Islande », c’est le titre de cette vidéo imaginée par un Américain en voyage dans le pays nordique. Afin de partager son expérience de façon insolite, cet habile jongleur s'est filmé à l’aide d’une caméra GoPro à différents endroits de l'île, sans jamais cesser de lancer ses trois balles jaunes, à deux ou a une mains et même au volant de sa voiture.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

26/02/2015 Réseaux sociaux

La Toile australienne soutient une internaute musulmane

Au sommaire de cette édition : la Toile australienne affiche sa solidarité avec une jeune femme musulmane, Apple dévoile sa nouvelle gamme d'émoticônes, et un champion de vélo...

En savoir plus

25/02/2015 Réseaux sociaux

Les Mexicains réclament le gouvernement qu'ils méritent

Au sommaire de cette édition : les Mexicains réclament le gouvernement qu'ils méritent; les internautes indonésiens s'en prennent au Premier ministre australien; et un musicien...

En savoir plus

24/02/2015 Réseaux sociaux

La Toile réclame la libération d'un blogueur égyptien

Au sommaire de cette édition : la Toile réclame la libération d’un blogueur égyptien; en Turquie, des hommes s’habillent en mini-jupes pour défendre les droits des femmes; et un...

En savoir plus

21/02/2015 Réseaux sociaux

Des sites internet valorisent la banlieue parisienne

Des jeunes issus de quartiers populaires rentrent de tournage, ils viennent de réaliser un reportage qu’ils vont publier sur le site "Banlieues créatives". Cette plateforme s’est...

En savoir plus

23/02/2015 Réseaux sociaux

La Toile italienne se moque de l'organisation de l'Etat islamique

Au sommaire de cette édition : les internautes italiens se moquent des partisans de l’organisation de l’Etat islamique; au Mexique, une campagne appelle à ne pas oublier les...

En savoir plus