Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Résilience brésilienne"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Quel avenir pour la SNCM?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU se réunit en urgence

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois juifs"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

Moyen-orient

Assaut de l’armée syrienne contre les quartiers rebelles de Homs

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/06/2013

Les forces de Bachar al-Assad ont entrepris une opération de grande envergure dans les quartiers tenus par les rebelles à Homs, ville clé du centre de la Syrie, où se déroulent de violents combats.

Les forces de Bachar al Assad ont lancé samedi un assaut contre les quartiers contrôlés par les rebelles à Homs, ville clé du centre de la Syrie entre Damas et la côte méditerranéenne, et l'un des principaux foyers de l'insurrection.
 
Selon des opposants, l'aviation et l'artillerie gouvernementales sont entrées en action et des soldats ont attaqué le quartier de Khalidiyah où, selon la télévision d'Etat, ils effectuent de "grands progrès".
 
Sur une vidéo diffusée sur internet, on peut entendre de puissantes déflagrations et voir des colonnes de fumée blanche s'élever dans le ciel à la suite de ce que les opposants ont présenté comme des bombardements aériens sur le quartier voisin de Djouret al Chiyyah.
 
Avant de lancer cet assaut sur la ville de Homs elle-même, l'armée régulière, appuyée par les combattants du Hezbollah libanais, n'a cessé de grignoter du terrain dans cette province en reprenant des villes et des villages proches de la frontière avec le Liban.
 
Ces victoires ont permis à Bachar al Assad de consolider son emprise sur l'axe reliant Damas à la côte méditerranéenne, bastion de sa communauté alaouite.
 
"Les forces gouvernementales tentent de prendre d'assaut Homs sur tous les fronts", a déclaré un combattant rebelle, Abou Mohammad.
 
Aucun bilan de ces combats n'a été fourni pour l'instant.   
 
Les rebelles marquent un point à Deraa
 
Les gains de l'armée gouvernementale ces dernières semaines ont inquiété les pays qui ont apporté leur soutien aux rebelles. Les Etats-Unis ont annoncé qu'ils allaient accroître leur aide militaire aux insurgés et l'Arabie saoudite a accéléré ses livraisons d'armes à l'opposition syrienne.
 
Le conflit qui dure depuis mars 2011 et a fait 93.000 morts selon l'Onu, plus de 100.000 selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), une ONG proche de l'opposition, a ravivé les tensions entre musulmans sunnites et chiites dans tout le Proche-Orient.
 
Les pays du Golfe, la Turquie et l'Egypte soutiennent les rebelles, tandis que l'Iran et le Hezbollah libanais, chiites, appuient le régime de Bachar al Assad.
 
La famille Assad, qui dirige la Syrie depuis quarante ans, appartient à la minorité alaouite, une branche du chiisme.
 
Les tentatives d'organiser une conférence internationale de paix à Genève n'ont pour l'instant pas abouti, les rebelles exigeant comme préalable un accord sur le départ d'Assad du pouvoir.
 
Malgré leurs revers des dernières semaines, les insurgés ont remporté une victoire symbolique vendredi en prenant le contrôle d'un important poste gouvernemental à Deraa, ville du Sud d'où est partie la rébellion il y a plus de deux ans.
 
Pour Rami Abdoulrahman, directeur de l'OSDH, il s'agit d'une victoire stratégique pour les rebelles qui contrôlent déjà la majeure partie de la vieille ville de Deraa.
 
La province de Deraa, qui jouxte la frontière jordanienne, est essentielle pour l'approvisionnement des insurgés en armes.

REUTERS

Première publication : 29/06/2013

  • SYRIE

    Attentat meurtrier dans un quartier chrétien de Damas

    En savoir plus

  • SYRIE

    Comment les armes des révolutionnaires libyens affluent en Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les "Amis de la Syrie" s'accordent sur l'envoi "urgent" d'aide à la rébellion

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)