Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Afrique

Égypte : l’armée s'apprête à reprendre les rênes du pays

© AFP

Vidéo par Gallagher FENWICK

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/07/2013

L’armée égyptienne a l'intention de reprendre le contrôle politique du pays, selon des informations obtenues par FRANCE 24. Lundi, le chef des forces armées a donné 48 heures au président Mohamed Morsi pour sortir de la crise.

L'armée égyptienne dément mener un coup d'État

L'armée égyptienne a démenti lundi les affirmations selon lesquelles le communiqué de son chef d'état-major constituait un coup d'État.

L'objectif du général Abdel Fattah al-Sissi est uniquement de pousser les responsables politiques à la négociation, a précisé l'armée.

Après l’ultimatum lancé par le chef d’état major Abdel Fattah al-Sissi, si aucune solution n’est trouvée dans les prochaines 48 heures, l’armée, dont le prestige est sorti renforcé des derniers événements, a l’intention de prendre des mesures pour donner satisfaction aux manifestants.

Plutôt qu'un putsch militaire en bonne et due forme, et en uniforme, l’armée devrait proposer sa "feuille de route". Elle installera une sorte de "comité de salut public" constitué de différentes personnalités, au nombre desquelles devraient figurer des civils, dont le président de la Cour suprême constitutionnelle, Maher al-Beheiry. Le rôle de ce comité serait de préparer une nouvelle Constitution et de nouvelles élections d’ici un an.

Les Frères musulmans examinent la déclaration de l'armée

Comment Mohamed Morsi, élu il y a un an exactement à la présidence du pays, réagira-t-il à ce scenario ? Acceptera-t-il de se retirer, ou bien essaiera-t-il de contester la rue aux manifestants qui demandent son départ ? Nul ne connait la réponse pour l’instant.

On notera toutefois que la première réaction des Frères musulmans à cette intervention de l’armée dans les événements a été plutôt nuancée : Mahmoud Ghozlan, un des responsables de la confrérie, s’est contenté de déclarer qu’elle était en train d’examiner la déclaration. La réaction du mouvement d’opposition Tamarod a été, elle, beaucoup plus enthousiaste. Son porte-parole s’est félicité que "l’armée se soit rangée du côté du peuple".

Samar Media, une vidéo de la série "Tahrir, ma révolution"

Première publication : 01/07/2013

  • ÉGYPTE

    L'armée lance un ultimatum de 48 heures au président égyptien Mohamed Morsi

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Manifestations en Égypte : "une réplique de la révolution de 2011"

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    L’opposition lance un ultimatum à Morsi, quatre ministres démissionnent

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)