Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Martin vainqueur de la 9e étape, le Français Gallopin en jaune

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Afrique

L'ex-président tchadien Hissène Habré inculpé pour crimes contre l’humanité

© capture d'écran

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/07/2013

L'ex-président tchadien Hissène Habré a été inculpé et placé sous mandat de dépôt par un tribunal spécial de Dakar, pour "crimes de guerre, crimes contre l’humanité, torture" ont annoncé ses avocats à FRANCE 24.

Hissène Habré a été "inculpé de crimes de guerre, crimes contre l'humanité et tortures et a été placé sous mandat de dépôt", a affirmé mardi 2 juillet un responsable du tribunal spécial de Dakar, information confirmée par des avocats de Habré. Une étape qui ouvre la voie à son procès au Sénégal où il est réfugié depuis 22 ans.

L’ancien chef d’État "sera incarcéré dans une prison à Dakar à partir d'aujourd'hui", a indiqué Me François Serres, l'un de ses avocats, qui n'a pas donné de précision sur le lieu de la détention.

Réfugié au Sénégal depuis sa chute du pouvoir en 1990, Hissène Habré a été arrêté à son domicile de Dakar et placé en garde à vue dimanche 30 juin. Le lendemain, le procureur général Mbacké Fall a déclaré à la presse avoir découvert "des indices graves et concordants de crimes de guerre, crimes contre l'humanité et de tortures" pendant les huit ans de règne du président Habré (1982-1990) et avoir demandé sa mise en détention préventive.

Selon la commission d'enquête sur les crimes et détournements, créée par le gouvernement tchadien après la chute d'Habré, plus de 40 000 personnes, dont 4 000 seulement identifiées, sont mortes en détention ou ont été exécutées au cours de ses huit ans de présidence.

Avec dépêches

Première publication : 02/07/2013

  • JUSTICE INTERNATIONALE

    L'ex-président tchadien Hissène Habré placé en garde à vue à Dakar

    En savoir plus

  • TCHAD

    Hissène Habré face à la justice, un moment historique pour l'Afrique

    En savoir plus

  • JUSTICE INTERNATIONALE

    La CIJ somme le Sénégal de poursuivre ou d'extrader Hissène Habré

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)