Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Trois Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Sports

Usain Bolt : "Je veux encore montrer que je domine tout le monde !"

© Stéphanie Trouillard

Texte par Stéphanie TROUILLARD

Dernière modification : 02/07/2013

Un mois avant le début des Championnats du monde d'athlétisme, le sprinteur Usain Bolt est de passage à Paris pour le meeting Areva. Le sextuple champion olympique entend bien montrer qu’il est toujours l’homme le plus rapide du monde.

Pas de vêtements fluos aux couleurs de la Jamaïque ni de danse endiablée devant les caméras. C’est un Usain Bolt posé et sans extravagance, en polo gris, qui se présente devant les journalistes mardi 2 juillet à Paris. L’athlète vient juste d’arriver de son île des Caraïbes, après une petite escale à Londres. "Je m’excuse pour mon manque d’énergie. Cela a été une longue journée", prévient-il d'emblée en conférence de presse, voyant la déception des photographes habitués à ses poses exubérantes.

"La foudre", comme il est surnommé, n’a pas vraiment le temps pour les facéties. Les Championnats du monde d’athlétisme, organisés à Moscou du 10 au 18 août, sont proches. Usain Bolt va profiter du meeting Areva, samedi 6 juillet à Paris, pour faire les derniers réglages : "Ces courses sont importantes avant les grands championnats. Cela permet de savoir où on en est. C’est important car il y a beaucoup de jeunes dans l’ombre qui ont envie de courir vite. Je vais savoir où j’en suis et ce que je dois travailler".

Toujours le meilleur ?

Usain Bolt fait le pitre en mettant un masque à l'effigie de Christophe Lemaitre. © Stéphanie Trouillard

Le sprinteur a besoin de se rassurer. Depuis le début de la saison, ce sont les Américains Tyson Gay et Justin Gatlin qui trustent les meilleurs chronos. Ce dernier s’est même permis de battre sa "majesté Bolt" le 6 juin lors du meeting de Rome. "Je n’ai jamais dit que j’étais invincible," répond avec un petit sourire le sextuple champion olympique lorsqu’on lui parle de cette course.

Sur la piste du Stade de France, Gatlin ne sera pas là, mais Bolt se frottera sur l’épreuve du 200 m à Christophe Lemaitre. Le Jamaïcain s’amuse d’ailleurs du fait qu’on l’interroge toujours sur le "grand blond" français : "Il ne faut pas se focaliser juste sur une seule personne. On n’arrêtait pas de dire il y a quelques semaines que Justin m’avait battu, mais après Christophe l’a battu (NDLR : lors du meeting de Rabat, le 9 juin). Je me concentre sur tous les adversaires dans une course. Christophe va juste devoir se montrer à son meilleur."

"J’aime la compétition"

Sextuple champion olympique et recordman du monde du 100 m, Usain Bolt n’a plus rien à prouver à personne. Pourtant, cette légende vivante des stades n’est pas prête de laisser sa place. Il donne déjà rendez-vous pour les Jeux de Rio en 2016. "J’ai envie de montrer que je peux dominer tout le monde durant toute ma carrière", affirme-t-il comme un défi. "Cela va être difficile car il y a des gamins plus jeunes et très rapides qui arrivent, mais j’adore la compétition. J’ai hâte de voir ce qui va se passer et de les battre !".

Et pour arriver à son meilleur niveau à Rio, pour les quatrièmes Jeux de sa carrière, "l’éclair" s’est assagi. À 26 ans, il fait désormais davantage attention à sa préparation physique : "Lors des dernières années, je me suis rendu compte que je ne pouvais pas forcément faire ce que je faisais quand j’étais plus jeune. Mon corps réagit différemment. Alors oui, je suis devenu plus sage !". Pas d’inquiétude à avoir en revanche, au niveau de sa cote de popularité. Le sprinter n’a pas fini d’attirer les foules. La billetterie du meeting Areva affiche 10 000 ventes de billets supplémentaires par rapport à l’an passé où la star "Bolt" n’était pas au programme.

La présentation officielle du meeting Areva

Première publication : 02/07/2013

  • FRANCE

    Décès du marathonien français Alain Mimoun

    En savoir plus

  • JO – ATHLÉTISME

    Londres-2012 : la Jamaïque règne sur le sprint mondial

    En savoir plus

  • JO 2012

    Bolt conserve son titre sur 200m, Lemaitre finit à la 6e place

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)